Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Finistère, un département avec une économie innovante et des start-up mondialement reconnues




Le Finistère, un département avec une économie  innovante et des start-up mondialement reconnues
Les travaux du docteur Zal répondent à un grand besoin dans 
le monde de trouver 
un substitut universel du sang car il faudrait 100 millions de litres 
de sang pour satisfaire la demande mondiale
 
 
Quand on est correspondant de presse étrangère en France, on se contente souvent de ce qui se passe à Paris. Dans ce pays centralisé, tout doit se passer au centre, dans la  capitale politique et économique. Or, au début du mois de juin, nous avons répondu favorablement à l’invitation du Conseil général du Finistère bien loin de Paris. Dès notre arrivée à l’aéroport  de Brest, nous avons été plongés  dans cette région par le vice-président du Conseil général Michael Querenz. Il nous a parlé des atouts de ce territoire pour faire connaître son savoir-faire et développer la recherche et l’innovation dans tout ce qui est lié à la mer. Nous attendions des discours sur l’agriculture et le secteur agroalimentaire mais la région est pionnière dans la recherche scientifique et les biosciences et biotechnologies. Le Conseil général met les moyens pour soutenir les initiatives locales dans la recherche et l’innovation.
A  l’aéroport, nous avons  pu rencontrer le  jeune chercheur, Jean Chaoui, qui a créé sa  start-up dans la chirurgie orthopédique assistée par ordinateur. Cette initiative innovante apporte des solutions dans le domaine de la chirurgie et répond à un problème qui touche des millions de personnes dans le monde à cause du vieillissement de la population.  Ce qui est extraordinaire dans cette histoire d’innovation et de création, c’est le parcours de ce  jeune créateur. Il a débarqué en 2007 de Syrie pour finir ses études supérieures. Il devient rapidement un exemple de réussite grâce au soutien de la région. Cela  change l’image que l’actualité récente donne  de la France avec un Front national  premier parti aux  élections européennes et le malaise constant pour la France de parler de l’immigration perçue par sa population et certains politiques comme un phénomène négatif. Le Finistère nous a donné une autre image de l’immigration et de la France à travers cet exemple.
La région est au cœur  des innovations qui peuvent révolutionner le monde de la santé. Il s’agira d’une première mondiale: un substitut sanguin en poudre développé pour l’armée américaine, qui  a immédiatement compris l’enjeu de ce produit stratégique avant même l’armée française alors  que la start-up Hemarina se trouve sur son territoire. Les travaux de cette entreprise créée en 2007 par le Dr Frank Zal, expert mondialement  reconnu dans le domaine de l’hémoglobine des invertébrés marins et en particulier des annélides, ces vers marins qui colonisent la zone de balancement des marées. Les travaux du docteur Zal répondent à un grand besoin dans le monde de trouver un substitut universel du sang car il faudrait 100 millions de litres de sang pour satisfaire la demande mondiale. Autant dire que les travaux de la structure Hemarina pour mettre au point ce substitut sanguin universel, sont suivis avec attention non seulement par le monde scientifique mais aussi par les investisseurs financiers surtout aux Etats-Unis, car il s’agit d’un marché énorme. Après des essais concluants sur des animaux, cette start-up va réaliser les premiers tests sur l’homme au CHU de la Cavale Blanche de Brest fin 2014, nous a dit le docteur Zal. Hemarina développe d’autres innovations comme les pansements actifs pour les diabétiques, la préservation de tissus et d’organes en attente de transplantation et le développement d’un substitut universel aux globules rouges. Cette start-up morlaisienne  a aujourd’hui un siège aussi aux USA et elle a déposé 18 brevets internationaux.
Dans cette région maritime, on développe la recherche sur les nouveaux traitements contre les maladies orphelines, comme dans la société pharmaceutique Manros Thérapeutics.
Les laboratoires de la région ont développé aussi des systèmes de sécurité et de traitement de l’imagerie médicale externalisée. L’image qui est devenue omniprésente dans le parcours de soins, non seulement pour le diagnostic, mais aussi au cours des interventions chirurgicales et leur suivi thérapeutique. Plusieurs start-up dans la région travaillent dans ce domaine et cherchent des solutions innovantes mondialement comme SePemed.
La formation de haute qualité est aussi un atout de la région. Le centre de simulation en santé de la Faculté de médecine et des sciences de la santé  de Brest forme des médecins  urgentistes et des personnels de santé. Ce centre est équipé de mannequins simulateurs de patients, de matériel de haute technologie de l’information et de communication dans le but de reconstruire des situations de soins, afin de permettre un apprentissage par l’action. Ce centre qui a développé aussi une coopération avec les médecins militaires de la région pour des formations dans des situations de guerre, est unique en France et en Europe. Cette nouveauté dans la formation place la Faculté de médecine de Brest au meilleur rang en France et en Europe pour l’innovation.
La département du Finistère qui compte 1200 km de côtes est un vrai réservoir inouï de richesse marine. Il   développe donc  la recherche scientifique autour de cette richesse. Ce département même loin de Paris compte aussi des institutions scientifiques de renommée internationale : la station marine du Muséum national d’histoire naturelle et du Collège de France à Concarneau et  la station biologique de Roscoff et des instituts dépendant du CNRS. Incontestablement, le Finistère compte bien des atouts dont il faudra suivre le développement. 

Youssef Lahlali
Jeudi 3 Juillet 2014

Lu 1028 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs