Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival international du rai célèbre son 10ème anniversaire

Le concours "Raï Academy" réunira une centaine de jeunes artistes en herbe




Comme à l’accoutumée, la capitale de l’Oriental, Oujda, accueillera la 10ème édition du Festival international du raï (FIRO), du 16 au 23 juillet courant.
Désormais rendez-vous incontournable pour les amateurs de ce genre de musique, cet événement transformera encore une fois Oujda en véritable "Mecque du raï" puisque, depuis sa création en 2007, il attire chaque année des dizaines de milliers de spectateurs.  La dernière édition avait notamment connu un franc succès, dépassant toutes les prévisions, avec plus de 500.000 spectateurs (100.000 lors de la soirée de clôture). Ce score d’audience étant le plus élevé au Maroc, après celui de Mawazine.  De ce fait, les organisateurs ont concocté, cette année, une programmation riche et diversifiée avec la participation d’une pléiade d’artistes de renom, à l’instar de Latifa Raafat et du groupe "Sahra Raï", connu par son style inclassable qui allie ingénieusement le raï au jazz, au blues et à la musique amazighe, outre l'artiste Batoul El Marouani et cheb Mohamed El Berkani. Prendront part également à cette édition, Ramy Lapache, Khalid Bennani, Rimka, Cheb Kader Japonais, Badr Soltan, Cheb Bessami, le groupe Mazagan, El Mokhtar El Berkani, Cheb Abbass, le groupe Djmawi Africa, Cheb Douzi et Cheba Zahouania.
Selon les organisateurs, cette 10ème édition se fixe comme objectifs de conforter  la visibilité de la ville d’Oujda à l’instar des grandes cités marocaines, de se positionner parmi les évènements artistiques les plus attendus de l’année et de se différencier des autres festivals par l’originalité, ainsi que de doter la région de l’Oriental d’un événement assurant son rayonnement à l’international.  
«Le Festival international du raï est une avancée importante vers le développement et l’ouverture culturelle auxquels aspire toute la population de notre région, région qui est le socle central du Maghreb et de la Méditerranée», souligne Mohammed Amara, président de l'Association d’Oujda Arts (AIO), organisatrice du Festival. Et d’ajouter : «Ce Festival s’est construit grâce à la volonté et la mobilisation de ses organisateurs, de ses sponsors, et surtout du large public qui l’a toujours accompagné pour le lancer, le positionner et asseoir sa notoriété au bout de 9 années d‘existence».
Forte de son succès des cinq dernières années, la sixième édition de la «Rai Academy» offrira, par ailleurs, la possibilité aux jeunes talents de s’affirmer.
En effet, les candidats vont concourir sous l’encadrement d’un jury compétent et les dix candidats sélectionnés se produiront sur une scène qui leur permettra de côtoyer les grands du raï.  Les vainqueurs bénéficieront, par ailleurs, de la campagne du FIRO avec un soutien promotionnel et médiatique.

Mehdi Ouassat
Samedi 2 Juillet 2016

Lu 1121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs