Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival de la culture soufie rend hommage à Muhammad Iqbal




Le Festival de la culture soufie rend hommage à Muhammad Iqbal
Capitale spirituelle du Royaume, Fès est en passe de l'être pour le monde entier. En effet, depuis que le Festival de la culture soufie a vu le jour, il ne cesse de faire des adeptes et d'attirer de plus en plus d’amateurs et d'initiés.
Cette année, ce grand rendez-vous aura lieu du 12 au 14 avril. Il prévoit, en parallèle avec l’animation musicale, des rencontres, des débats et des tables rondes et se tiendra sous le thème "Sapiences soufies". Et comme l'explique Faouzi Skalli, président du Festival, «des aperçus sur le dévoilement d'itinéraires spirituels, tant sur le plan intérieur que sur celui du comportement. La littérature soufie s'est exprimée à travers la poésie, les récits, les exposés pédagogiques ou métaphysiques ou encore sous forme d'une littérature de sapiences. Ces sentences telles les "hikam" d’Ibn Atallah Al Iskandari, nourrissent les méditations et le coeur des disciples, mais aussi une culture collective imprégnée des valeurs et des conceptions intellectuelles et spirituelles qui ont tissé la matrice de la civilisation de l'islam".
Cette année, à l'occasion de la tenue de la 6ème édition du Festival, le volet  international sera davantage présent pour donner une image positive de l'islam grâce au langage universel d'ouverture et de paix. Faouzi Skalli souligne, d'autre part, que cet événement vise  à questionner le rôle du soufisme dans le monde d'aujourd'hui, à définir les liens qui peuvent exister entre la spiritualité, l'entreprise, l'environnement et l'action sociale. De même qu’il entend faire connaître la richesse artistique inspirée par le soufisme, dans les domaines de la peinture, la calligraphie, le chant, la musique des films d'auteur, les livres et les expositions.
Concernant la programmation, le thème choisi est très bien illustré et fort présent dans les différentes manifestations. Ainsi, le Musée Batha sera le théâtre de conférences, de tables rondes et de soirées de chant spirituel.Une conférence sera, par ailleurs, consacrée à l'œuvre de Muhammad Iqbal, penseur pakistanais mort en 1938, à qui  cette édition rend un hommage particulier.
Les conférences seront animées par des intellectuels, des penseurs et des chercheurs en soufisme.
Les mélomanes passionnés de mélodies soufies auront l’occasion de découvrir la confrérie indienne Nidhamouddine de New Delhi, ou encore "la tarika khalwatiya" de Turquie._  La soirée de clôture prévoit une animation de musique andalouse et du samaâ des confréries soufies du Maroc.
Muhammad Iqbal est considéré comme un  penseur et poète musulman le plus influent du 20ème siècle, car, très jeune, il se distingue par son talent et côtoie les grands maîtres de la poésie ourdoue. Surnommé poète de l'Orient, il est aujourd'hui vénéré et étudié partout au Pakistan et dans le monde.

Par ABdeslam Khatib
Samedi 10 Mars 2012

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs