Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival “Marrakech du Rire” souffle sa troisième bougie




Le Festival “Marrakech du Rire” souffle sa troisième bougie
Le Festival international Marrakech du Rire (MDR- 2013), un événement éclectique parfaitement dédié à l'humour et au stand- up comédie, a soufflé mercredi soir au Théâtre royal de la cité ocre, sa troisième bougie, avec en ouverture : un spectacle inédit intitulé "la Halqa", un rituel revisité, cette année, sous la direction artistique de Hassan El Fad, reliant la tradition orale de la ville ocre et l'ingéniosité de l'artiste marocain et ses homologues internationaux.
Sous les applaudissements ininterrompus d'un public de différents âges et issu de divers cieux, une palette de comédiens marocains et étrangers se sont donc succédés sur scène, dans une ambiance des plus festives, pour présenter, avec professionnalisme et toujours à la manière des grands, leurs derniers shows burlesques, donnant ainsi un avant-goût aux festivaliers pour les autres spectacles programmés tout au long de cette nouvelle édition.
La séance d'ouverture de ce festival a été donc conçue de manière à rendre un vibrant hommage aux traditions marocaines sous forme d'une transposition du théâtre populaire vers un théâtre contemporain. C'est dans ce sens que des comédiens marocains, des français, un Québécois et un Ivoiriens se sont retrouvés réunis par le chef-orchestre du spectacle, Hassan El Fad, avec une mise en scène de haute volée.
Plus de deux heures durant, les aficionados de l'humour et du rire ont pu retrouver leurs stars préférées et donc, renouer avec leurs talents confirmés, le temps de partager des moments de joie et de liesse inoubliables où, humour, musique et autres surprises ont formé les ingrédients d'une soirée singulière.
Ainsi, le public présent a été convié à apprécier des spectacles offerts par des comédiens de renommée, tels que Rachid Badouri, un jeune marocain évoluant au Québec, ou encore le maitre de Halqa Khalid Zemmouri, le jeune comédien franco-marocain Haroun, l'humoriste de renommée Patrice Thibaud et bien d'autres.
Cette soirée a également été agrémentée par un cocktail de musique interprété par une troupe musicale à dominante féminine en provenance de la ville de Sefrou, ainsi que par des chanteurs talentueux, tels que Amir Ali ou encore Cheb Bilal.  Le Marrakech du Rire se poursuivra jusqu'au 9 juin courant dans la cité ocre.

MAP
Vendredi 7 Juin 2013

Lu 339 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs