Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS se prend la tête

Les Fédéraux ou ce qu’il en reste ont tout intérêt à se mettre à niveau




Le FUS se prend la tête
Le FUS a pris en solo les commandes de ce bon vieux championnat après que ses réserves aient été entendues par les Fédéraux quant aux quatre étrangers alignés par l’OCK à Khouribga où les deux équipes s’étaient neutralisées un but partout lors de la douzième journée. L’OCK perd le point et décroche à la douzième place avec 17 pts. Quant au FUS, du coup, il ajoute à son compteur deux points de plus, qui lui permettent de fausser compagnie au MAT et au KACM avec qui le vieux club r’bati formait un triumvirat. Les hommes de Jamal Sellami qui auront un déplacement périlleux à El Jadida à négocier contre le DHJ lors de la dix-huitième journée mettent à distance de deux longueurs, le Kawkab à Hicham Dmii et le Moghreb d’Aziz El Amri qui eux, comptent chacun une rencontre de moins à jouer contre respectivement le DHJ et l’ASFAR. 
On peut aisément ajouter à ce panier de tête, victime tout autant que tous nos clubs en Elite 1, d’une programmation conçue d’un « je m’en foutisme » et d’un mépris des plus insultants pour notre football le cas du HUSA qui pointe à une victoire du FUS et qui aussi aspire aux premiers rangs pour peu qu’une mise à jour générale soit effectuée. Dans cette situation où les pires problèmes que n’a jamais connus notre football sont pratiquement inextricables et à laquelle, on ajoute volontiers un avenir proche des plus indécis qu’on en arrive même à en compatir aux malheurs çà et là de nos Fédéraux et à leur tête ce vieux Ghaïbi, on se prend la tête autrement que le FUS. 
Sachant que la Botola Pro Elite 1 se doit, ô « Brasil 2014  » oblige, d’en avoir terminé  avec sa pire des saisons en mai, on voit mal comment démêler un imbroglio volontairement causé de par un laxisme fédéral généralisé. Et plus le temps passe et plus ça se complique. D’exemple en ce mercredi on aurait pu faire jouer aussi MAT-ASFAR et DHJ-HUSA, les deux équipes toutes africaines fussent-elles engagées, auraient été mises au même pied d’égalité que le RCA lui même revenu du Sierra Leone, un pays bien plus lointain que le Mali et le Burkina. Il ne resterait alors, que quatre matches à éponger à savoir, RCA-OCK, ASFAR-MAS, KACM-DHJ et RCA-KAC. En trois mercredis, tout aurait pu revenir à la normale. Non ! ici-bled, on a préféré fermer office plus d’un mois durant et laisser faire le temps, comme dans une certaine chanson car avec lui, va, tout s’en va… et notre ballon avec.  
Allez ! on ne se quittera pas sur une note pessimiste et juste pour ne pas gâcher le plaisir, disons que pour le FUS c’est mérité au vu d’un parcours qui s’il a débuté en dents de scie s’est par la suite régularisé pour enfin monter petit à petit en puissance. La persévérance, la stabilité, la continuité et surtout le sérieux sont souvent payants. Bon boulot Jamal ! 

Mohamed Jaouad Kanabi
Jeudi 20 Février 2014

Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs