Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS ramène le WAC à sa réalité, le Raja ne descend pas de son nuage : Le MAS joue en ouverture le KAC en virtuel nouveau leader




Le FUS ramène le WAC à sa réalité, le Raja ne descend pas de son nuage : Le MAS joue en ouverture le KAC en virtuel nouveau leader
Décidément, à l’inverse de son éternel rival le Raja qui y a été sacré en Coupe du Trône, le Complexe Moulay Abdellah de Rabat ne réussit guère au WAC. En effet, les Rouges pour une seconde sortie à la capitale (après l’ASFAR 2-0), ont été logiquement battus (2-1) et cette fois  par le FUS. C’est Marwan Saadane en toute fin de mi-temps qui a sonné le tocsin d’un heading de toute beauté, Lemyaghri n’y voyant que du feu. Plus volontaires et combatifs, les R’batis allaient enfoncer le clou sur un penalty (merci Benkoujan) que réussira à contre-pied Mourad Batna. Le but d’Omar Najdi à titre de réveil des Rouges dans les temps morts n’en devenait du coup qu’anecdote dans l’histoire d’un éventuel retour. L’amère défaite, in fine, coloriait l’illusion perdue d’un leadership à portée de crampon. La victoire fussiste n’en était que plus méritée.
Mercredi en nocturne et dommage pour la programmation (Champions League) en match retard de la huitième journée de ce bon vieux championnat, il nous a été donné d’apprécier au plus fort un FUS des grands jours, celui de ces trois dernières années où il fut si dominateur. La Botola Pro s’en voit un peu plus bonifiée. Et cette saison pour notre bonheur, semble-t-il,  toutes les calibrées sont présentes au rendez-vous, ASFAR, RCA, MAS, WAC, HUSA, MAT, OCS et le FUS qui arrive doucement et sûrement. Il n’y a pas à dire ce bon vieux championnat est relevé et il est annonciateur de belles choses. Seul manque à cet appel du renouveau une sobriété fédérale et plus précisément dans la programmation.
Dans l’autre rencontre retard du jour  mais comptant pour la cinquième journée celle là, le Raja est resté sur sa lancée en l’emportant à Meknès sur le CODM (1-0). Mais le score ne reflète aucunement la physionomie de la partie tant l’empoignade a battu son plein. Le CODM n’a nullement démérité et il aurait très bien pu au sortir, empocher le butin mis en jeu, que d’aucuns n’eurent rien à en redire. C’est l’inévitable Abdelilah Hafidi à un quart d’heure de la fin, qui délivra les Verts de la domination aveugle meknassie. Et comme jusque là le Raja avait, exceptées quelques escarmouches, fait plus dans la défense que l’offensive, il ne se gêna pas pour en défier de plus belle à ce jeu les hommes de Youssef Lemrini, qui à titre d’une étrenne à la maison de leur nouveau coach, avaient raté le coche, justement. Le CODM ne s’en remit pas et M’Hamed Fakhir & Co pouvaient désormais voyager tranquilles à la conquête de Bizerte. En attendant, ils laissent ici-bled une belle ardoise puisqu’ils s’en reviennent de leur sixième victoire et une seule défaite au compteur à la seconde place, au même niveau que le MAS. Même l’ASFAR, le leader à une longueur, ne fait pas mieux en nombre de succès, cinq et deux nuls. Cela promet pour un duel au sommet lors de la neuvième journée qui se jouera… sans eux, le choc ASFAR-RCA ayant été remis pour la cause, aux calendes « ghaïbiennes ». C’est que nos fédéraux dans leur désir de nous imposer du football à tous prix et pratiquement au quotidien en dérangent  même la Champion’s League. Jugez-en ! Lundi, on a eu OCS-HUSA (0-0), mardi DHJ-CRA (1-0), mercredi (CODM-RCA (0-1), FUS-WAC (2-1) jeudi… ô miracle rien, vendredi, samedi, dimanche et lundi (9e journée Botolo Pro Elite 1). Qui dit mieux ? Pas même les «English».
 Et avec ce jonglage de tous les jours de la semaine que Dieu fait, nos cerveaux musclés fédéraux, n’arrivent pas à se mettre à jour. Avec deux rencontres en moins, dès lundi pour chacune des deux premières formations de l’Elite, (RCA-MAT, WAF-ASFAR et  ASFAR-RCA), cela annonce tout simplement un chamboulement en tête du classement. Une bien singulière perspective pour la neuvième journée et cela dénature tout.
Le MAS qui joue ce soir en nocturne au Complexe sportif de Fès le KAC pourrait d’ailleurs tout à fait profiter de l’opportunité offerte par dame Fédé et le charivari qui en découle pour s’emparer du fauteuil de leader. L’en déloger ensuite, en deviendrait une autre affaire.
Comme qui dirait : affaire à suivre ! Bon spectacle quand même!

Fermeture du complexe Mohammed V jusqu’au 7 décembre

Le Complexe sportif Mohammed V ne rouvrira ses portes qu’au 7 décembre prochain et ce pour des raisons de réfection de la pelouse.
Ainsi, pour le compte de la 9ème, 10ème et 11ème journée, le WAC et le Raja auront à accueillir leurs adversaires respectifs au stade Père Jégo à Casablanca. Ça sera les matches WAC-RBM (9è), RCA-CODM (10è) et WAC-WAF (11è), en plus du match de la mise à jour de la 8ème journée qui mettra aux prises les Verts au Moghreb de Tétouan.


Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 23 Novembre 2012

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs