Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS joue son avenir africain à Bizerte

Les leaders des groupes le TP Mazembe et le CS Sfaxien partis pour figurer dans le carré final




Le FUS joue son avenir africain à Bizerte
Si les Tunisiens du CA Bizertin et le FUS qui s’affronteront dimanche, à deux journées de la fin de la phase de poules, gardent leurs chances tout à fait intactes pour ravir la seconde place synonyme de qualification aux demi-finales de la Coupe de la Confédération Orange de la CAF, l’ES Sétif, à deux longueurs des deux lurons, qui jouera le TP Mazembe à l’extérieur, leader pratiquement incontestable de ce groupe B, a toujours à son profit quelques pas de danse dans cette valse à quatre temps où aucun des antagonistes n’est sûr de rien.
Les poulains de Jamal Sellami, actuellement en Tunisie, n’ont droit à aucune erreur s’ils veulent figurer dans le dernier carré. Ils se devront à Bizerte, si ce n’est de vaincre au moins de ne pas plier devant les Tunisiens, plus remontés que jamais et seconds de leur poule au goal-average. Sachant les Fussistes capables du meilleur comme du pire, on ne peut qu’espérer de voir l’ensemble à Jamal Sellami, retrouver ses vertus studieuses qu’on lui connaît dès lors que l’enjeu est de taille.
Tout reste donc ouvert dans ce groupe B et si le FUS veut avoir son destin sous ses crampons avant de recevoir le TP Mazembe, «no other way», seule la victoire compte à Bizerte. A l’aller, les Bizertins ont failli jouer un mauvais tour aux Fussistes à Rabat mais dans un sursaut d’orgueil, les R’batis avaient pu limiter les dégâts en égalisant. Dans l’autre rencontre, même si à la calculette l’ES Sétif est toujours dans la course, c’est un déplacement pour le moins délicat qui l’attend. Ce qui pour une seconde place laisse bien des espoirs au vainqueur du derby maghrébin dimanche à 16 heures (GMT +1) au stade 15 Octobre à Bizerte.
Dans le groupe A, si l’affaire semble être acquise au Club Sfaxien, leader avec 12 pts en 4 rencontres et du fait grand favori pour s’emparer de la timbale, le troisième club tunisien en lice dans cette compétition, l’ES du Sahel, qui a été défait à la maison par le Stade Malien, risque  de le payer cher puisque rejoint à la seconde place par son bourreau. Samedi, les Sahéliens disputeront une de leurs dernières chances face à leur grand rival le C.S.Sfaxien. Tandis que le Stade Malien recevra l’équipe éthiopienne de Saint George FC.

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 14 Septembre 2013

Lu 370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs