Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS décroche haut la main le sésame des quarts




Qualification avec l’art et la manière du FUS à la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football. En accueillant mercredi au Complexe Moulay El Hassan à Rabat le Stade Malien pour le compte du match retour des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF, le Fath n’a pas trop fait dans le détail, scellant le sort de cette partie sur le score fleuve de 4 à 0.
Après avoir forcé le nul blanc à l’aller à Bamako il y a un peu moins d’une quinzaine de jours,  l’équipe du FUS a abordé la seconde manche avec prudence sans tomber dans la méfiance excessive qui aurait pu donner une certaine confiance à l’adversaire.
Avec une équipe légèrement remaniée où  Mourad Batna et Ayoub Skouma n’ont été intégrés que lors du second half, les Fussistes, lauréats de la C2 continentale en 2010, ont attendu la demi-heure de jeu pour annoncer la couleur suite à une réalisation de Mustapha Kondé servi par Nahiri. Celui-ci après avoir été passeur, sera buteur sur le second après avoir décroché un tir de loin à la 51è, avant que Youssoufa Nji ne triple la mise (77è) et Mourad Batna ne corse l’addition (79è).
C’est la deuxième victoire sur un large score à mettre à l’actif du FUS dans cette compétition après avoir surclassé par 7 à 0 au tour des huitièmes de finale la formation ougandaise de Sports Club Villa. Sachant qu’aux seizièmes, les Rbatis avaient éliminé les Camerounais d’UMS de Loum au moment où ils étaient exempts du tour préliminaire.
Suite à cette qualification, le coach du FUS a tenu à féliciter ses protégés qui ont sorti un match plein face à un adversaire qui aspirait à renverser la donne. Et d’ajouter que le score aurait pu être beaucoup plus large si d’autres opportunités avaient été exploitées à bon escient, avant de préciser que l‘important reste la qualification aux quarts de finale de la Coupe de la CAF.
Un tour où le football national, une fois n’est pas coutume, sera représenté par deux clubs, le FUS, bien entendu, et le KACM, tombeur dans un match mouvementé de la formation soudanaise d’Al Merreikh. Hormis les équipes marocaines, seront également de la partie les Libyens d’Ahli Tripoli, les Tunisiens de l’Etoile Sportive du Sahel, les Algériens du Mouloudia Olympique de Bejaia, les Tanzaniens de Young Africans et les Congolais du TP Mazembe.
A rappeler que les huit clubs qualifiés à ce stade de la compétition seront répartis sur deux groupes de quatre  et s’affronteront en aller et retour lors de 6 journées avec comme date de départ le 17 juin et ultime manche le 23 août prochain. Les deux premiers de chaque groupe décrocheront leurs billets aux demi-finales (aller : 16 septembre, retour : 23 dudit mois), alors que la finale de l’épreuve aura lieu le 28 octobre pour l’aller et le 4 novembre pour le retour.
Il convient de signaler en dernier lieu qu’à partir de la prochaine édition, que ce soit en Coupe de la CAF ou en Ligue des champions, 16 clubs répartis en 4 groupes disputeront le tour des quarts de finale de ces deux concours.

Mohamed Bouarab
Vendredi 20 Mai 2016

Lu 5230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs