Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS dans le dernier carré de la Coupe de la CAF


Le TP Mazembe s’offre le MC Bejaia et une place en demi-finale



Le FUS comme à Marrakech, lors de la troisième journée de la Coupe de la Confédération africaine de football comptant pour le groupe B, s'est imposé mercredi soir à domicile au Complexe Sportif Moulay El Hassan à Rabat face au KACM (3-1). Mohamed Nahiri (doublé) et Mehdi El Bassel ont vite fait, au quart d’heure de jeu, de plier la rencontre en leur faveur pour ensuite la  gérer à leur guise et le but de l’honneur en fin de partie de Khalid Sekkat n’en fut qu’anecdote. Cette victoire est synonyme de qualification au dernier carré mais n’assure guère au Fath d’être premier du groupe en fin de parcours, l’Etoile du Sahel qui, de ses deux victoires successives, s’est relancée aux dépens du cancre de la classe, Ahly Tripoli, pouvant toujours lui disputer cette place. Pour ce qui est du KACM, si les carottes ne sont pas tout à fait cuites, il aura du mal à se frayer un petit passage vers les demi-finales. Il lui faudra pour cela passer outre l’ESS ou au moins positiver à Sousse en Tunisie le 13 août et clôturer par une victoire à Marrakech face aux Libyens et attendre du FUS une victoire face aux hommes de Faouzi Benzerti, ce qui n’est pas une mince affaire.
Auparavant, le FUS ira confirmer sa suprématie chez Ahly SC de Tripoli le 12 août. 
Dans l’autre groupe, le TP Mazembe, vainqueur des Algériens du Mouloudia Bejaia 1 à 0 mercredi à Lubumbashi, s’est aussi qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la CAF. Tout comme le FUS avec dix points, le TP, qui avait été sorti de la Ligue des champions par le WAC, a obtenu son ticket pour le carré d’as. Celui qui a déjà remporté à cinq reprises la Ligue des champions est en quête ô paradoxe d'un premier trophée en Coupe de la CAF. Le TP Mazembe à la différence des R’batis, ne peut être rejoint dans l’immédiat à la première place de son groupe, ses deux principaux poursuivants les Ghanéens de Medeama et les Algériens de Bejaia, étant distancés à cinq longueurs. 
M.J.K

Libé
Vendredi 29 Juillet 2016

Lu 805 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs