Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS coule le MAT à Tétouan le DHJ comme prévu


Le champion en titre et le HUSA premières éminences de l’Elite 1 à dire adieu à la Coupe



Les Doukkalis défendent crânement leur timbale.
Les Doukkalis défendent crânement leur timbale.
 
Le DHJ, détenteur de la timbale, a confirmé sa victoire de l’aller en récidivant du même score (1-0) face au HUSA samedi au stade El Abdi à El Jadida et reste dans la course en étant le premier club qualifié aux huitièmes de finale de la Coupe du Trône. Le club cher aux Soussis, quant à lui, en plus d’être le premier pensionnaire de l’Elite à être sorti, a confirmé en terre doukkalie toute sa faiblesse offensive: zéro but en 270 minutes pour six d’encaissés, il y a là sujet à inquiétude pour Abdelhadi Sektioui. Cela étant, le sixième but dans les filets du HUSA et l’unique de la troisième défaite soussie d’affilée, est l’œuvre d’Ayoub Nanah à vingt minutes de la fin du temps réglementaire. Le DHJ, pour sa prochaine sortie en Coupe ira croiser les crampons avec le vainqueur de MCO-US.Taounate avant que de le recevoir. Du tout bon pour Shehata & Co. 
Autre éminence à disparaître de la liste des qualifiés, excusez-nous du peu,  le champion en titre le MAT, balayé à la maison en son Saniat R’mel (2-1) par un FUS très accrocheur qui a su trouver la faille en seconde prolongation par Youssef Sekkour tout autant opportuniste que réaliste et lucide malgré la fatigue. Mais il s’en était fallu de peu pour que l’histoire ne finisse par les fatidiques tirs au but. En effet, les R’batis, après avoir réussi à revenir au score par Adam Ennafati  avant l’entrée aux vestiaires sur le MAT qui menait au score sur un joli heading de Mehdi Khellati à la demi-heure de jeu, ont su gérer pour amener le champion en titre, loin d’être une foudre de guerre, aux prolongations. Plus athlétiques et mieux physiquement que leurs vis-à-vis, les joueurs de Walid Regragui ont su porter l’estocade au moment voulu. Victoire pas volée du FUS qui rencontrera au tour suivant un adversaire beaucoup moins conséquent puisqu’il s’agira vraisemblablement du CAYB D2 qui était opposé à l’AMSA (amateurs) et qu’il avait déjà battu à Assa 2-1. 
Quant au MAT et Aziz El Amri, on peut dire que leur jardin de prédilection du Saniat R’mel ne leur réussit guère puisqu’ils y avaient déjà été éliminés par le CAK alors amateur, il y a de cela deux saisons à ce stade. L’année passée, c’est à Safi qu’ils ont été éliminés par l’OCS. Faut croire que le MAT est maudit en Coupe. C’est d’ailleurs la seule compétition nationale à lui manquer cruellement au contraire de son bourreau qui peut se targuer d’avoir soulevé la timbale à cinq reprises, mais ô paradoxe, n’a jamais conquis le titre de champion du Maroc. 
 
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 1 Septembre 2014

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs