Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FOPREL, hôte du Parlement marocain




Habib El Malki : Les alliances économiques et la solidarité politique Sud-Sud constituent des moyens pour édifier des relations économiques internationales basées sur l’équité et la justice


La Chambre des représentants a abrité hier la XXXVème réunion ordinaire du Forum des Parlements d'Amérique centrale et des Caraïbes (FOPREL) en présence des présidents de la Chambre des représentants et de celle des conseillers, respectivement Habib El Malki et Hakim Benchemass, ainsi que des présidents et présidentes des institutions législatives des pays membres du FOPREL.
A l’entame de cette réunion consacrée à l’examen de la question de l’immigration, Laura Tucker-Longsworth, présidente du Parlement de Belize et présidente périodique du Forum, a assuré, dans son allocution d’ouverture, que les pays d’Amérique centrale et des Caraïbes affrontent des défis au niveau sécuritaire et de développement et que le rôle des Parlements nationaux est important dans ce domaine, puisqu’il consiste à permettre de relever ces défis.
Par la suite, elle a donné la parole au président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, qui a tenu à féliciter FOPREL d’avoir choisi le Maroc pour tenir la réunion ordinaire de ce forum. « Cela dénote de l’amitié et la confiance mutuelle qui attestent de la profondeur des relations qui unissent vos pays et le Royaume et le respect mutuel entre nos Parlements nationaux ».
Il a ajouté que cette réunion tenue au siège du Parlement à Rabat atteste également « de notre désir commun de renforcer la coopération et la concertation entre nous ».
Le président de la Chambre des représentants a félicité tout particulièrement Laura Tucker-Longsworth et loué les efforts qu’elle consent en vue de renforcer l’action de ce forum.
Il a également félicité Gabriela Cuevas Barron qui a été élue récemment présidente de l’Union parlementaire internationale. « Cette élection, a-t-il souligné, est un honneur pour la femme d’Amérique latine en particulier et pour les femmes en général et prouve aussi que la démocratie ne reconnaît pas les frontières géographiques », tout en appelant à la soutenir pour qu’elle puisse assumer sa difficile mission à la tête de cette union.
Habib El Malki a, par ailleurs, assuré qu’il y a des responsabilités majeures et des défis auxquels font face le Maroc et les pays du Forum dont les changements climatiques et leurs répercussions néfastes sur le présent et l’avenir de l’humanité, le fossé des revenus entre le Nord et le Sud et l’accès aux services et aux nouvelles technologies. Car « le fossé technologique entre le Nord et le Sud est un indice à une nouvelle division du travail à travers le monde après la division inégalitaire qui a régné durant la période d’après la révolution industrielle », a-t-il précisé dans son allocution.
Pour cette raison, a-t-il estimé, le partenariat et les alliances économiques et la solidarité politique Sud-Sud constituent des moyens pour édifier des relations économiques internationales basées sur l’équité et la justice ». Et dans un monde marqué par les groupements économiques et la mondialisation, le Maroc peut, d’après le président de la Chambre des représentants, être une base commerciale pour les pays du FOPREL en Afrique, en Europe et dans le monde arabe, et ce, à travers les traités de libre-échange que le Royaume a conclus avec plusieurs pays et au regard de sa position géographique importante, de son ouverture et de ses infrasctructures.
Habib El Malki a mis en avant le fait que dans un monde marqué par la montée des conflits, le terrorisme et l’extrémisme, le dialogue et la coopération entre les pays de l’Amérique centrale, des Caraïbes et de l’Amérique latine d’une part et le Maroc d’autre part constituent un élément essentiel pour consacrer les valeurs de modération et d’équilibre dans les relations internationales.
Habib El Malki a félicité le FOPREL pour le choix de l’immigration comme thème de sa réunion. Il a rappelé qu’il y a une forte ressemblance entre le Maroc et les pays du FOPREL qui, tous les deux, se trouvent à proximité des grands marchés et de grandes puissances qui appliquent des politiques protectionnistes en ce qui concerne la mobilité des personnes mais libérales au niveau des  échanges commerciaux.
Il convient de préciser que durant cette réunion, Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, a présenté la nouvelle politique marocaine dans le domaine de l’immigration, alors qu’un représentant du ministère de l’Intérieur a abordé le même sujet d’un point de vue sécuritaire.
Il convient de rappeler que la visite des présidents et des présidentes du FOPREL se poursuivra ce mercredi par une visite au Mausolée Mohammed V et des rencontres avec le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et des Forêts, Aziz Akhanouch, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et le président du CORCAS, Khalihenna Ould Errachid.

T. Mourad
Mardi 14 Novembre 2017

Lu 557 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs