Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FC Barcelone interdit de transfert jusqu'en 2016




Le FC Barcelone interdit de transfert jusqu'en 2016
Coup de tonnerre sur le FC Barcelone. Coupable d'infractions dans le recrutement de joueurs mineurs, le club catalan ne pourra pas enrôler de joueurs avant janvier 2016, une sanction confirmée mardi par le Tribunal arbitral du sport (TAS).
"Le groupe spécial a constaté que le FC Barcelone avait enfreint les règles concernant la protection des mineurs et l'enregistrement des mineurs qui fréquentent des académies de football", a indiqué dans un communiqué le TAS, ajoutant que "en conséquence, la décision de la Fifa (prise en avril) est confirmée dans son intégralité et la sanction demeure en vigueur".
Le club espagnol devra en outre s'acquitter d'une amende de 450.000 francs suisses (374.142 euros).
La Fifa a salué cette décision dans un communiqué publié mardi : "Avec cette décision, la Fifa considère que le TAS a montré un soutien clair et sans faille aux efforts de la Fifa pour protéger les joueurs mineurs".
Le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu a réagi sur Barça TV en réclamant un changement de réglementation de la Fifa.
"La Fifa et son président doivent représenter une organisation qui protège le monde du football et avec ces décisions, ils s'éloignent de cet objectif", a-t-il déclaré.
"Il a été donné la priorité à une norme mal rédigée, allant au-delà de l'esprit qui a inspiré cette norme, a-t-il estimé. J'espère que la Fifa aura le bon sens de réécrire cette norme".
Le Barça avait saisi le TAS après que la Fifa lui a infligé au printemps une interdiction de recrutement pour deux mercatos successifs, décision confirmée durant l'été par la Commission d'appel de la Fédération internationale. La Fifa reprochait au Barça le recrutement de plusieurs mineurs, dont les transferts sont en principe interdits sauf trois cas de figure spécifiques.
Cette sanction très lourde avait fait l'effet d'une bombe à Barcelone: la "Masia", centre de formation du club, est au coeur du projet blaugrana et plusieurs stars de l'équipe première qui en sont issues, comme Lionel Messi, Xavi ou Andres Iniesta, lui ont offert une renommée mondiale.
Auditionnés début décembre par le TAS, les dirigeants du Barça avaient reconnu des "erreurs administratives" dans les cas incriminés et ont mis en avant la qualité de leurs programmes éducatifs.
Ils ont aussi profité d'une mesure suspensive accordée par la Fifa pour se renforcer de manière préventive sur le marché des transferts durant l'été 2014, avec plus de 150 millions d'euros dépensés pour attirer, entre autres, l'Uruguayen Luis Suarez (81 M EUR), le Croate Ivan Rakitic (20 M EUR) ou le Français Jérémy Mathieu (20 M EUR).

Jeudi 1 Janvier 2015

Lu 724 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs