Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le DHJ à la rude épreuve d’Al Ahly

Huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF




Le DHJ à la rude  épreuve d’Al Ahly
Le DHJ croisera le fer, ce dimanche à partir de 18 heures au stade de la Défense aérienne au Caire, avec l’équipe égyptienne d’Al Ahly pour le compte du match aller du tour des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF. Il s’agit de l’ultime étape avant l’entame de la phase de poules qui verra la participation de huit clubs répartis en deux groupes.
Match combien difficile pour les Jdidis, seuls représentants du football national en compétition africaine après les éliminations d’entrée du MAS en C2, du Raja et de l’AS FAR en C1. Pour cette rencontre, qui sera sifflée par un trio d’arbitrage gabonais, elle se jouera à huis clos, ce qui, aux yeux du coach du Difaâ, Abdelhak Benchikha, n’est pas à prendre comme un avantage pour ses poulains.
Sur le papier, il faut reconnaître que le National du Caire, qui dispute pour la première fois cette épreuve depuis sa création en 2004, part avec les faveurs des pronostics. Al Ahly, qui a été reversé dans cette épreuve après avoir été éliminé en Ligue des champions par les Libyens d’Ahly Benghazi, ne manquera certainement pas de défendre son statut de club le plus étoilé du continent. Autrement dit, toute la pression devra être sur ses épaules et le premier à être au fait de cette réalité est l’entraîneur du club Mohamed Youssef qui devra faire sans certains éléments clés comme le milieu Hossam Achour et l’attaquant Amr Gamal, suspendus, le fer de lance Emad Metaeb, le meneur de jeu Waleed Soliman et le défenseur Sherif Abdel Fadel, blessés. Par contre, l’équipe cairote récupérera son attaquant vedette Mohamed Nagy, plus connu sous le nom de Gedo et le milieu Ahmed Shehab.
A l’instar de son adversaire du jour, le Difaâ déplorera deux absences, celles du capitaine Saâsaa, toujours en convalescence, et celle de l’attaquant gabonais Longoulama pour cumul d’avertissements. Des forfaits qui ne devraient pas perturber outre mesure le staff technique doukkali qui devra avoir sa petite idée en tête en vue de remonter ce handicap, stopper la fougue des joueurs d’Al Ahly et revenir au bercail avec un résultat qui lui permettra d’aborder la seconde manche dans de bonnes dispositions.
Dans une déclaration faite au site cafonline.com, l’international jdidi Zakaria Hadraf a fait savoir qu’  « Al Ahly est une équipe que j’apprécie beaucoup mais dimanche, avec tout le respect que j’ai pour ce monument du football africain, nous ferons tout pour lui tenir tête et repartir à la maison dans des conditions favorables pour bien nous positionner avant la seconde manche le 27 avril ».
Pour rappel, le DHJ avait éliminé aux précédents tours les clubs burinabé de Sonabel, gambien de Gamtel et rwandais d’AS Kigali. 

Mohamed Bouarab
Samedi 19 Avril 2014

Lu 1051 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs