Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Coronavirus représente-t-il un danger pour les candidats au pèlerinage ?

Le virus a tué 15 fois en Arabie Saoudite




Le Coronavirus représente-t-il un danger pour les candidats au pèlerinage ?
Les Marocains et les  Marocaines qui se rendent aux Lieux Saints pour La Omra sont-ils menacés par le nouveau virus qui a frappé plusieurs pays et en particulier l’Arabie Saoudite où il a fait 15 morts ? Selon l’Organisation mondiale de la santé, une vingtaine de personnes sont mortes du Coronavirus à travers le monde. Risquent-ils de contracter ledit virus lors de leur visite en Arabie Saoudite ? Et quelles sont les mesures prises par le ministère de la Santé, pour protéger les pèlerins marocains ? Pour le ministère de la Santé, rien n’a été prévu pour lutter contre ce virus virulent pour la simple raison qu’il n’y a ni  thérapie ni vaccin  contre le Coronavirus.
Le docteur Belmamoune,  du service d’épidémiologie au ministère de la Santé,  nous a confirmé, par bigophone interposé, que le ministère reste vigilant à travers une surveillance clinique et biologique et qu’aucun cas n’a été détecté au Maroc. «  Notre système de surveillance et de vigilance est activé ; cependant, il ne faut pas créer une certaine panique au sein de la population ni parmi les visiteurs des Lieux Saints», a-t-il déclaré à «Libé ». Pour lui, le Coronavirus ne se transmet d’une personne à l’autre qu’en cas de proximité prolongée. «Son expansion reste lente. Pour preuve,  l’OMS n’a recensé depuis août dernier que 38 cas à travers le monde.
 En ce qui concerne les touristes en provenance de la péninsule arabique et qui peuvent être des porteurs potentiels, le responsable du ministère de la Santé a confirmé que le contrôle concerne uniquement les cas dont les symptômes sont apparents, en d’autres termes, les cas cliniques. Il en ressort que les frontières restent perméables et qu’il est impossible de contrôler le passage du virus.
« Il faut sensibiliser la population et non l’inquiéter. C’est le moyen le plus efficace pour prévenir», a conclu le docteur Belmoumane.
De son côté, l’OMS avait invité les Français à ne pas surcharger les hôpitaux  après l’apparition de deux cas dans l’Hexagone.  Elle avait indiqué que 34 cas avaient été confirmés au niveau mondial et que 18 personnes en sont mortes. Même si l’OMS ignore toujours la vitesse de propagation du Coronavirus, elle n’a pas pour autant recommandé ni dicté des restrictions commerciales ou de visites en Arabie Saoudite.  Le sujet du Coronavirus sera sans doute examiné lors de la prochaine assemblée mondiale de la santé de l’OMS, qui démarre le 20 mai courant à Genève.

Kamal Mountassir
Jeudi 16 Mai 2013

Lu 620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs