Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Conseil supérieur de l’éducation tient sa première session




Le Conseil supérieur de l’éducation tient sa première session
Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique a tenu, récemment à Rabat, sa première session ordinaire sous la présidence de  Omar Azziman, président du Conseil. 
Cette session a été consacrée à l'examen du projet de règlement intérieur du Conseil, à l'élection de son bureau et de ses commissions permanentes et à la présentation des principaux axes du projet de rapport analytique sur "la mise en œuvre de la Charte nationale d'éducation et de formation 2000-2013 : les acquis, les dysfonctionnements et les défis", indique un communiqué du Conseil.
Elaboré selon une méthodologie scientifique basée sur l'analyse de données statistiques, le travail de terrain, les études et les avis émanant des séances d'audition des acteurs du système éducatif, ce rapport analytique s'articule autour de deux axes majeurs, à savoir l'évaluation du processus de mise en œuvre des différents leviers de changement et de réforme de la Charte nationale de l'éducation et de la formation, notamment les leviers relatifs à la généralisation de l'enseignement et la mobilisation des ressources, aux performances et à la gouvernance du système. Il porte, en second lieu, sur les premières conclusions relatives aux acquis, dysfonctionnements et défis à venir.
Le projet de rapport fera l'objet d'un examen approfondi de la part de l'Assemblée générale lors de la deuxième session ordinaire du Conseil, prévue pour la première semaine du mois de septembre 2014, ajoute le communiqué.
Les travaux de cette première session ont abouti à l'adoption de principe du règlement intérieur du Conseil, le Bureau ayant été chargé d'introduire les modifications proposées par les membres du Conseil.
Cette session a également permis l'élection par l'Assemblée générale des neuf membres du Bureau représentant les trois catégories siégeant au Conseil, conformément aux dispositions de l'article 7 de la loi relative au Conseil.
Il a été également procédé à la constitution de six commissions permanentes et à l'élection des présidents de ces commissions. Il s'agit de la commission de l'éducation-formation pour tous et de l'accessibilité, de la commission de la gouvernance du système national de l'éducation et de la formation, de la Commission des curricula, des programmes, des formations et des outils didactiques, de la Commission des métiers de l'enseignement, de la formation et de la gestion, de la Commission de la recherche scientifique et technique et de l'innovation, de la Commission des services sociaux, culturels et de l'ouverture des établissements d'éducation et de formation sur l'environnement. 

Vendredi 25 Juillet 2014

Lu 1004 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs