Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Conseil national de l’USFP se félicite de la constitutionnalisation du choix démocratique : Des dispositions claires et audacieuses allant dans le sens d’une monarchie parlementaire




Lors de sa session  tenue samedi 18  juin 2011  et après avoir pris note du projet de nouvelle Constitution et du rapport du Bureau politique, le Conseil national de l’USFP, tout en faisant part de sa volonté de contribuer à la mobilisation du peuple marocain, pour la concrétisation d’un tournant historique dans notre vie politique et où tous les citoyens s’approprient les valeurs de liberté, de démocratie et de modernité, des valeurs qui constituent le bien-fondé de la réforme initiée par le projet de nouvelle Constitution, exprime sa satisfaction quant aux dispositions claires et audacieuses  de  ce projet qui place notre pays sur la voie de l’édification d’une monarchie parlementaire qui réhabiliterait la responsabilité  politique, les valeurs de citoyenneté, la consolidation de l’Etat des institutions et des valeurs de démocratie et de modernité.
Le Conseil national se félicite dans ce cadre de la constitutionnalisation du choix démocratique placé désormais parmi les fondements de la Nation que l’on ne peut, en aucun cas, mettre en cause.
A cet effet, le Conseil national se félicite en particulier de :
1) La grande importance accordée  aux droits et libertés et à l’égalité en tant que composantes essentielles de la vie démocratique, notamment en ce qui concerne les femmes et la jeunesse, dans le projet de Constitution.
2) La suprématie de la Constitution et des conventions internationales, dès sa publication, sur les législations nationales et le fait que la souveraineté  revienne à la nation  à travers la consultation ou par l’intermédiaire de ses représentants.
3) La clarification et la consolidation de la pluralité de l’identité nationale,  la constitutionnalisation  de la langue amazigh et du respect des droits linguistiques et culturels de tout le peuple marocain dans le but de préserver son unité et sa diversité créatrice.
4) L’attribution du pouvoir exécutif, en particulier, à un  gouvernement censé être responsable, de fait, devant la Chambre des représentants, avec un chef de gouvernement désormais, doté de manière effective, de pouvoirs  soit pour ce qui est de déterminer et de gérer les politiques publiques ou concernant la nomination aux hauts postes de responsabilité de ceux qui seront habilités à mettre en application ces politiques.5) L’élargissement des attributions de la Chambre des représentants dans les domaines de la législation, du contrôle, de l’évaluation des politiques publiques, l’amnistie générale, la garantie des droits de l’opposition, la priorité accordée à la Chambre de légiférer et de réviser la composition et le rôle de la Chambre des conseillers.
6) L’indépendance de la justice, en mettant à sa disposition les moyens lui permettant de concrétiser et de renforcer son  indépendance.
7-De spécifier le rôle des partis politiques  et leur droit  dans l’exercice du pouvoir, l’interdiction de la transhumance, le renforcement de la démocratie participative, à travers la constitutionnalisation  du rôle de la société civile et des institutions nationales et la participation des citoyens dans la chose locale et la législation.
Le Conseil national de l’USFP, tout en considérant tout document constitutionnel, quelles qu’en soient  ses orientations, ne peut être complet et  définitif, car il est appelé à     réagir aux  mutations de la société et de ses aspirations, confirme l’importance du changement auquel contribuera ce projet dans la vie politique ainsi que dans le parcours de notre édification démocratique.
Le Conseil  national considère, également, le document constitutionnel comme une victoire des valeurs de la démocratie  et de la  modernité et appelle le peuple marocain à y adhérer  avec un véritable esprit patriotique, à même de faire de ce changement historique une réalité et une orientation irrévocable  qui permet au Royaume de sauvegarder son intégrité territoriale, de réaliser un développement économique et social efficient, de renforcer sa stabilité, sa sécurité et sa cohésion et conforter sa position nationale et internationale.
A l’USFP nous enregistrons avec fierté que le projet ait répondu, dans une grande mesure, à une demande essentielle  liée à notre militantisme démocratique, depuis la création du parti, à ses congrès, ses mémorandums individuels ou collectifs, ses luttes pour les droits de l’Homme dont les étapes les plus en vue, notre 3ème congrès de 1978 et celui de 2008, le mémorandum soumis à SM le Roi en 2009, celle de l’instauration d’une Monarchie parlementaire où le gouvernement sera le responsable direct du pouvoir exécutif et où le parlement sera l’unique instance de la législation et du contrôle.
Si le projet de Constitution soumis, aujourd’hui, au référendum jette les bases essentielles pour la réalisation de cette demande, l’USFP voit en cela le fruit de longues luttes dans lesquelles ont contribué le mouvement politique, syndical et associatif, sur différents fronts, et fait de grands sacrifices et traduit les aspirations du peuple marocain à une vie digne et libre. Des luttes successives auxquelles ont participé des générations de démocrates dont le Mouvement du 20 février constitue l’une de leurs expressions.
Le Conseil national, fier des acquis de cette lutte continue, invite les citoyens marocains à se mobiliser pour défendre nos acquis grâce à notre militantisme, conforter la volonté Royale de réformes profondes et globales comme l’ont exprimé clairement et courageusement les discours du 9 mars et du 17 juin 2011.
Dans ce cadre, le Conseil national de l’Union socialiste des forces populaires lance un appel à l’ensemble des citoyennes et citoyens à voter pour le projet de la nouvelle Constitution afin de :
- Inaugurer une nouvelle ère de notre vie politique et restructurer l’Etat et la société;
-Instaurer une monarchie parlementaire;
- Permettre au peuple marocain d’être maître de sa volonté et de son destin;
- Ouvrir les portes de l’espoir devant la jeunesse marocaine et construire la citoyenneté de l’avenir.
Conscient du caractère crucial de cette étape, le Conseil national de l’Union socialiste des forces populaires appelle le peuple marocain et ses forces vives à s’entraider et à être solidaires, afin de concrétiser cette étape historique, en revendiquant à l’Etat des dispositions visant à renforcer la confiance et la crédibilité, des réformes politiques profondes capables de restructurer notre système électoral et institutionnel en le renforçant de mécanismes qui protègent sa crédibilité, sa transparence et sa capacité à produire des élites à même de  permettre à la nouvelle Constitution de créer un nouveau Maroc.
Comme il invite les militantes et les militants de l’USFP à considérer ce projet, avec ce qu’il ouvre comme perspectives et ce qu’il promet comme transformations. C’est un défi lancé à notre parti invité à jouer un rôle décisif et central pour la réussite de cette nouvelle expérience au même degré que son militantisme décisif pour la réalisation de la réforme. Dans ce cadre, le Conseil national exprime sa volonté d’initier immédiatement la mobilisation populaire pour le référendum et la mobilisation militante afin de préparer le congrès du parti et les prochaines élections.
Rabat, samedi 18 juin 2011

Libé
Lundi 20 Juin 2011

Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs