Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Cinq national sort par la grande porte

Afrobasket 2013




Le Cinq national sort par la grande porte
Sans président de la FRMBB, sans bureau fédéral, sans championnat conforme, sans budget pour les préparatifs aux compétitions africaines, l’équipe nationale marocaine de basket-ball a pris part quand même à la grande fête de l’Afrobasket 2013. Grâce notamment à quelques rescapés de l’ancien bureau fédéral, le ministère de la Jeunesse et des Sports a accordé une subvention pour d’une part permettre à notre équipe nationale de participer à l’Afrobasket 2013 et d’autre part, éviter la sanction de la FIBA Afrique de 30 000 $ et une suspension de 4 ans de toutes  les compétitions continentales et mondiales. Quoi qu’il en soit, le temps imparti à cette concentration était de 21 jours, alors que le minimum est de 3 mois pour mettre sur pied une équipe nationale compétitive. Pour ce faire, le staff technique composé  du responsable de la DT Mohamed Zehzouhi, du coach Hassan Hachad et de son adjoint Rachid El Yatribi ont fait un travail colossal sur le plan physique et technique afin de colmater les brèches et être prêt pour le jour J.
Les deux matchs amicaux joués à Salé contre l’EN de l’Algérie ont en quelque sorte permis au staff technique quand même de rectifier le tir sur le plan technique et physique. En dépit de tous les efforts déployés, le doute planait toujours au vu et au su de tous les observateurs de la grosse balle orange marocaine et notamment après le forfait de Kamal Hachad (Olympique Marseille) pour blessure et l’écartement de Omar Laânani (WAC) , deux éléments essentiels dans l’ossature de l’EN. Lors de sa première sortie face à la formation tunisienne, le Maroc a fait preuve d’une bravoure et d’une cohésion qui a ébahi tout le public sportif d’Abidjan. Au terme de cette première rencontre capitale, le Maroc a frôlé l’exploit en s’inclinant in extremis sur la marque de 56-54.
 Sa seconde sortie était celle qui l’a opposé à la sélection du Rwanda. Cette explication n’était pas  facile, surtout que lors des deux précédentes éditions, le Maroc ne s’était imposé que très difficilement. Cette fois-ci, la donne a changé et le Maroc a dominé les Rwandais dès les premières minutes de jeu (19-0) pour sortir victorieux haut la main sur la marque sans appel de 87-57.
Pour son dernier match du 1er tour, le Maroc a battu le Burkina Faso sur le score de 84-63. Ce qui lui a valu de se positionner à la deuxième loge après la Tunisie pour jouer les huitièmes de finale contre son homologue algérien.
Après une lutte acharnée, le temps réglementaire s’est achevé sur le score de 72 partout. Une prolongation de 5mn a permis à l’équipe nationale  de l’emporter  sur le score de 86-81.
La sélection nationale, première qualifiée au stade des quarts de finale, a été rejointe par l’Angola, l’Egypte, le Cap-Vert, le Sénégal, le Nigeria, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, pays organisateur. Par malchance lors des quarts, le Maroc a joué face à l’Angola, champion  de cette 27ème édition. Malgré leur défaite, les Marocains ont fait preuve d’une grande discipline tactique et d’un fair-play exemplaire. La suite de la compétition a mis le Maroc face à deux grosse cylindrées, à savoir le Cameroun et le Nigeria. Lors de ses deux rencontres, le Cinq marocain a accusé une baisse de régime sur le plan physique, ce qui lui a valu une petite défaite face au Cameroun 79-76 et une autre contre le Nigeria 105-87 occupant ainsi la 8ème place de l’Afrobasket 2013.
 Arriver à ce stade de la compétition et tenir tête aux géants du basket-ball africain avec les conditions qu’on connaît tous est déjà un exploit et en même temps un appel aux responsables marocains de faire sortir le sport en général et le basket en particulier de l’impasse.

Consécration de l’Angola
La sélection angolaise de basket-ball s'est adjugée samedi, le titre de champion de l'Afrobasket 2013 en battant son homologue égyptienne sur le score de (57-40) en match comptant pour la finale de la 27ème édition du Championnat d'Afrique des nations (CAN) de basket-ball masculin (Afrobasket 2013).
Ainsi, l'Angola est sacré champion avec l'Egypte comme vice-champion, alors que la troisième place est revenue au Sénégal, vainqueur du pays hôte, la Côte d'Ivoire lors de la petite finale.
Les trois équipes représenteront le continent africain à la Coupe du monde de basket-ball qui aura lieu l'année prochaine en Espagne.


Abdelmajid Bouslim
Lundi 2 Septembre 2013

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs