Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Centre national de transfusion sanguine déplore un déficit de 35.000 poches de sang





Le stock national actuel correspond à dix jours de consommation



Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) estime le déficit en poches de sang à 35.000 par rapport à l’objectif fixé, alors que le nombre de dons au niveau national a atteint 135.000 au premier semestre 2015. 
Selon son directeur, Mohamed Benajiba, le stock national de sang serait actuellement de 9.388 poches de sang seulement. Une quantité bien en deçà des attentes d’autant plus qu’il correspond à peine à dix jours de consommation.
Cité par la MAP, le directeur du CNTS relativise en rappelant que « durant la période estivale, le stock des poches de sang, au niveau national, connait chaque année une diminution importante mettant en difficulté la plupart des centres de transfusion en termes de satisfaction des demandes de sang des services de soins». Ainsi, a-t-il expliqué, cette situation serait due 
 au fait que les potentiels donneurs de sang sont plutôt préoccupés par leurs vacances que par le souci de sauver des vies humaines et également par la croissance des besoins observés régulièrement au cours de cette période.
Quoi qu’il en soit, a assuré Mohamed Benajiba, « nous disposons d'une stratégie avec des objectifs bien fixés. Nous avons ainsi identifié trois niveaux de stocks sur le plan national et pour chaque région, ce qui nous permet d'agir en temps opportun ».
A propos de la mobilisation pour le don de sang dont il rappelle qu’elle relève de la responsabilité de tout un chacun, le directeur du CNTS estime que celle-ci doit être réalisée selon des stratégies préétablies avec des objectifs mesurables impliquant toutes les composantes de la société. 
Tout en admettant que les différentes campagnes de sensibilisation menées au cours de l’année ne « résolvent pas vraiment le problème », Benajiba évoque le manque de personnel. En effet, note-t-il, « lorsque nous lançons une campagne, nous avons souvent un afflux assez important de citoyens qui viennent faire don de sang que nous n'arrivons pas toujours à bien gérer à cause du manque de personnel ».
Les conditions de travail semblent aussi une préoccupation majeure. Et pour cause : « malgré la mobilisation de toutes nos équipes au niveau des structures de collecte de sang, nous n'arrivons pas à accueillir tous les donneurs dans les meilleures conditions. Ce qui peut causer quelques désagréments, les citoyens sont souvent appelés à attendre leur tour. Les centres sont souvent bondés, ce qui fait assez souvent des mécontents parmi les bénévoles », a-t-il souligné.
S’adressant aux donneurs de sang, Mohamed Benajiba exhorte ces derniers à prendre l’initiative de faire ce don de manière régulière et pas uniquement lors des campagnes, rappelant par ailleurs que,  « la collecte de sang et la distribution des poches de sang ne peuvent être réalisées que par les établissements publics et aucune autre institutions n'a le droit d'exercer cette activité ».
Selon les objectifs fixés par le Centre national de transfusion sanguine, le nombre de poches de sang devait atteindre 340.000 poches au niveau national à fin 2015.
Alain Bouithy

Libé
Samedi 8 Août 2015

Lu 1135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs