Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo : Une plateforme du rayonnement civilisationnel du Maroc au Chili




Le Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo : Une plateforme du rayonnement civilisationnel du Maroc au Chili
Cinq ans après sa création en 2007, le Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo (400 km au nord de Santiago), une plate-forme du rayonnement civilisationnel du Maroc au Chili, peut s’enorgueillir de ses remarquables réalisations dans divers domaines, ainsi que d’une panoplie d’activités axées sur plusieurs thèmes visant le rapprochement entre différentes civilisations et cultures.
Le Centre, qui a réussi notamment à jeter des ponts entre les cultures du Chili et du Maroc, s’est également distingué par la qualité, la richesse et la variété de ses publications. Il a ainsi entrepris, avec le soutien de l’ambassade du Royaume au Chili, un remarquable travail d’édition d’un nombre considérable d’ouvrages traitant, entre autres, de politique, d’histoire, de sociologie et d’art.
Cette importante collaboration s’est manifestée notamment par la parution d’anthologies de la poésie marocaine contemporaine, d’ouvrages de sciences sociales, de deux importantes publications consacrées à la littérature et à la musique marocaines, ainsi que de deux documentaires sur l’histoire et les musiques du Royaume.
L’année qui s’achève a été ainsi marquée par la publication par le Centre de nombreux ouvrages en langue espagnole, dont plusieurs ont été présentés pour la première fois au Salon international du livre de Santiago, qui s’est tenu dans la capitale chilienne, entre le 28 octobre et le 11 novembre derniers.
Ainsi, depuis sa naissance, le Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations, qui comprend une mosquée et une bibliothèque, s’est attelé à rapprocher les Chiliens de l’héritage civilisationnel du Royaume, carrefour de civilisations multiséculaires, eu égard à sa situation géographique, à son histoire et à son ouverture sur d’autres univers culturels.
Dans le cadre de cet échange interculturel, la nouveauté du Centre en 2012 a consisté en la parution du livre de l’artiste plasticienne chilienne Carmen Letelier Royem, “Le ciel garde mémoire”, qui fait état de ses réflexions sur son séjour au Maroc, et qui va au-delà du simple récit de voyage.
Le catalogue des publications du Centre s’est également enrichi par l’œuvre de l’écrivaine marocaine Dina Kadiri, ‘les branches de la Foi”, qui traite des différents aspects de la pratique de la religion musulmane.
Dans le domaine historique, l’activité éditoriale de cette année a été marquée par la publication de “Deux études sur la bataille de Al-Iqab ou Las Navas de Tolosa (1212) à Al-Andalus”, ouvrage écrit par deux spécialistes espagnols Francisco Garcia Fitz, et Francisco Vidal Castro, respectivement des Universités d’Estrémadure et de Jaén.
Parmi les publications du Centre, figure aussi l’ouvrage “A 1300 ans de la conquête de Al Andalus” (711-2011), édité par les académiciens Diego Melo (Chili) et Francisco Vidal (Espagne), qui regroupe 25 études réalisées par des chercheurs de différentes nationalités traitant de l’histoire, la culture et le legs de l’Islam dans la péninsule ibérique.
D’autre part, “Dialogue et diversité’’, publié par le Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations, regroupe les travaux de la Vème Rencontre internationale du dialogue des civilisations, tenue cette année au Chili sous le signe du titre de l’ouvrage.
Cet ouvrage contient plus d’une quinzaine d’exposés présentés par des chercheurs en provenance du Maroc, du Costa Rica, d’Espagne, d’Italie et du Chili, et rassemble les conférences présentées lors de cette Rencontre sur certains thèmes spécifiques, tels que “L’Alliance des civilisations des Nations unies et le dialogue interculturel”, “ Un modèle de pédagogie éducative au dialogue et à la diversité”, “La diversité linguistique du Maroc”.
Figurent aussi parmi les publications du Centre ‘Al Maghrib bi Ouyoune Chiliya’’ (Le Maroc vu par des Chiliens), ‘L’art, la beauté et la spiritualité’ de l’académicienne argentine installée au Chili Maria Teresa Pozzoli, et ‘Les légendes du Valle de Elqui’‘ de l’écrivain chilien Daniel Toro Ponce, ainsi que l’anthologie poétique “Terre inconnue” de la spécialiste chilienne de Natalia Figueroa.
Cette année a connu, en outre, la publication de “Lumbanga: mémoires orales de la culture afro-chiliennes” de Cristian Baez, et la traduction en espagnol du livre ‘Les Fruits du corps” d’Abdellatif Laabi, par le poète argentin Leandro Calle.
Toutes ces initiatives du Centre Mohammed VI pour le dialogue de civilisations visent ainsi à rapprocher les Chiliens de la culture et de la civilisation marocaines, à créer des passerelles de communication et d’échanges interculturels, et à renforcer les liens entre les deux pays.

MAP
Samedi 29 Décembre 2012

Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs