Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Canada octroie 500 millions d’euros au Royaume pour renforcer les échanges commerciaux bilatéraux


Les emprunts du Maroc sont devenus transcontinentaux



Le Canada octroie 500 millions d’euros au Royaume pour renforcer les échanges commerciaux bilatéraux
Pas une semaine ne passe ces derniers mois sans annoncer la réception d’un  nouveau prêt par le Maroc. Après les pays du Conseil de coopération du Golfe, la Chine et le Japon, sans compter les différentes banques, la BM, la BAD, l’Agence française pour le développement et bien d’autres, le Maroc s’est tourné vers le «Nouveau Monde» pour recevoir des fonds. Cette fois, c’est au tour du Canada de porter de l’aide à un Maroc de plus en plus affaibli sur le plan financier.
En effet, un mémorandum d’entente a été signé, jeudi à Rabat, entre le ministère de l’Economie et des Finances et la société «Exportation et développement Canada» (EDC), visant à mettre à la disposition du Royaume une enveloppe financière de 500 millions d‘euros pour renforcer les investissements et les exportations des entreprises canadiennes vers le Maroc.
Signé par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizara Baraka, et la directrice régionale pour l’Afrique au sein de l’EDC, Diane Belliveau, ce protocole d’entente encadrera désormais les relations de coopération financière entre le Maroc et l’EDC, à travers un accompagnement de 500 millions d’euros   permettant aux entreprises canadiennes désirant investir au Maroc de financer leurs projets et à celles marocaines d’acheter des biens et services canadiens.
Le ministre a indiqué en cette occasion que «ce mémorandum ambitionne de mettre en place un cadre de coopération adéquat entre les entreprises et investisseurs canadiens désirant accéder au marché marocain, qui pourrait faire du Royaume une plateforme d’investissement et de commerce, ainsi qu’une porte d’entrée en Afrique pour le Canada ».
M. Baraka a, dans ce cadre, souligné que son département va permettre aux entreprises canadiennes d’avoir une meilleure connaissance de l’économie marocaine et des opportunités d’affaires offertes par le Royaume, tout en leur apportant l’accompagnement nécessaire, à travers les marchés publics, relevant l’importance de l’investissement du géant canadien «Bombardier Aéronautique» au Maroc.
Pour rappel, la valeur des échanges de marchandises entre le Maroc et le Canada s’est élevée à 522,6 millions de dollars en 2012, contre 418,9 millions de dollars en 2011, soit une progression d’environ 25%. Le volume des importations marocaines s’est établi en 2012 à 368,5 millions de dollars alors que les exportations se sont chiffrées à 154,2 millions de dollars.

Libé
Samedi 30 Mars 2013

Lu 394 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs