Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Cameroun, le Nigeria et la Côte d’Ivoire s’envolent pour le Brésil




Le Cameroun, le Nigeria et la Côte d’Ivoire s’envolent pour le Brésil
Le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Cameroun sont les trois premiers pays de la zone Afrique à s’être qualifiés pour le Mondial-2014 au Brésil, aux dépens de l’Ethiopie 2-0 (aller: 2-1) à Calabar, du Sénégal 1-1 (aller: 3-1) à Casablanca, et de la Tunisie 4-1 (aller: 0-0), dimanche à Yaoundé en barrages retour se qualifiant pour la 7ème phase finale d’un Mondial. Le Cameroun, qui avait fait match nul 0-0 en Tunisie à l’aller, a mené 2-0 à la pause après des buts d’Achille Webo (4e) et Benjamin Moukandjo (30e). En seconde période, Ahmed Akaichi a réduit le score pour la Tunisie, avant un doublé camerounais de Jean II Makoun (66e, 86e).
A Casablanca, en raison d’une suspension de son terrain, la Côte d’Ivoire a souffert pour se qualifier, face à des Sénégalais très combatifs qui ont cru à l’exploit jusqu’au bout, et notamment jusqu’au but de la délivrance de Salomon Kalou marqué dans le temps additionnel. Les joueurs de Sabri Lamouchi  avaient, il est vrai, effectué un grand pas à l’aller le 12 octobre à Abidjan (3-1).
Le Sénégal est toutefois passé bien près de l’exploit au Maroc. En effet, avant le but de Kalou, l’attaquant de Fenerbahçe Moussa Sow, auteur de l’égalisation sur penalty à la 76e suite à une faute de Drogba, a vu sa frappe des 20 m repoussée du bout des gants par Boubacar Barry.
Le Sénégal d’Alain Giresse pouvait pleurer, il manquait de très peu l’opportunité de disputer un deuxième Mondial, après l’épopée de 2002.
Dans l’après-midi le Nigeria, à domicile, avait obtenu le premier son billet “mondial” grâce à deux buts de Victor Moses sur penalty (20) puis de Victor Obinna sur coup franc (82). Le champion d’Afrique participera ainsi à sa cinquième Coupe du monde.
Les hommes de Stephen Keshi avaient pris une option à l’aller grâce à leur succès in extremis (2-1) à Addis-Abeba.
Après un début de rencontre largement à leur avantage, les Nigérians obtenaient un penalty pour une main d’Hailu dans la surface qui semblait pourtant involontaire. Moses se chargeait de le transformer, signant son 6e but en 16 sélections. En début de deuxième période, les Ethiopiens se procuraient quelques occasions, mais Obinna enterrait définitivement leurs derniers espoirs en inscrivant le deuxième but sur un coup franc, bien aidé par une faute de main du gardien.
Les deux autres affiches qui détermineront les deux dernières nations à s’envoler pour le Brésil sont Egypte-Ghana (aller 1-6), Algérie-Burkina Faso (aller 2-3).

AFP
Mardi 19 Novembre 2013

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs