Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CODM et l’IRT n’abdiquent pas et maintiennent la pression sur le duo de tête

En queue de classement le chassé- croisé des places fatales à son summum




Le CODM et l’IRT n’abdiquent pas et  maintiennent la pression sur le duo de tête
Le CODM et l’IRT à la faveur de leur victoire respectivement sur le MCO (3-2) à Meknès et sur le RB (1-0) en banlieue casablancaise se sont repris à espérer en un éventuel retour sur le duo de tête, l’IZK et le CAK, qui n’a pu faire mieux que de se tirer à blanc au stade du  20 Août de Khémisset. Du coup, nos lascars ne sont plus qu’à huit et quatre points d’écart, des Meknassis et Tangérois qui lors de la prochaine journée auront une confrontation décisive entre eux à Tanger. Brrr… 
L’IZK de ce nul rate une belle occasion de tuer le suspense et d’assurer ses devants au regard des huit rencontres restantes où les Zemmouris auront de sacrés clients à défier dont l’IRT et le CODM lors des dernières journées. Quant au CAK, il s’accroche sérieusement à ses illusions. Il promet le « final count down » ! 
On ne saurait taire en ces hauts lieux, le coucou de l’UST qui de sa nette victoire sur le CCH (2-0) maintient un semblant d’espoir. En bas de tableau, l’USMO accrochée par un RBM toujours vivant, n’en démord pas du statut de meilleure cancre de l’exercice. L’Union oujdie se morfond en bonne lanterne rouge à une victoire d’écart du premier non relégable de service, l’USMAM victorieuse elle, du minimum et d’un penalty de dernière minute, d’une autre Union, celle de Mohammedia à Aït Melloul. 
Le grand perdant en ces parages, est sans aucun doute le RAC qui s’est incliné (2-1) à Kasbat Tadla non sans s’être défendu bec et crampons face à la Jeunesse locale. Le MCO, le RB, le CCH tous défaits dimanche, restent à la portée du peloton de ces trois « damnés » et qui, pour le meilleur des cas (MCO) n’est qu’à quatre points. C’est donc une lutte des plus acharnées en perspective à laquelle il nous sera donné l’occasion d’assister, avec délice, pour le maintien. Mais tout de même, voir des éminences comme le MCO ou le RAC chanter le blues en ces eaux troubles, on ne peut que compatir à cet état de faits sous forme d’une grandeur et décadence qui comme qui dirait a tout du suicide volontaire.  Le CAYB, qui il y a peu se débattait en crise de résultats en bas de classement, sournoisement est en train de revenir et se voit même d’une tête être sorti du ventre mou du classement grâce à sa difficile victoire sur penalty mais succès quand même sur la JSM. Certainement qu’il faut y voir la patte de Saïd Sedikki dans ce mélimélo sous forme de printemps harrizi. Les Sahraouis qui sous la houlette de Fakhreddine Rajhi dit « l’Oisillon » gèrent leur saison à qui mieux mieux en attendant des jours meilleurs, ont perdu tout espoir ce coup-ci.
 
 
Résultats 
IZK-CAK : 0-0
CODM-MCO : 3-2
CAYB-JSM : 1-0
JSKT-RAC : 2-1
USMO-RBM : 0-0
USMAM-USM : 1-0
RB-IRT : 1-0
UST-CCH : 2-0
 

Le CODM et l’IRT n’abdiquent pas et  maintiennent la pression sur le duo de tête

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 26 Mars 2014

Lu 737 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs