Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CNMH, un outil pour le renforcement de l'insertion des handicapés




Le Centre national Mohammed VI des handicapés (CNMH) constitue un outil efficient en matière de renforcement des efforts visant l'insertion sociale des personnes en situation de handicap, a souligné récemment à Sala Al-Jadida, le coordinateur national de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Mohamed El Azami.
Dans une allocution à l'ouverture du 8e Forum national du handicap 2016, organisé par le CNMH à l'occasion de la Journée nationale du handicap (30 mars), M. El Azami a indiqué que depuis son lancement, le Centre a accordé la priorité aux personnes souffrant de déficience mentale au niveau de la prise en charge sociale, éducative, médicale et sportive, avant de dispenser à compter de 2010 une formation professionnelle à ces personnes dans différents domaines afin de garantir leur intégration dans le tissu socio-économique.
La Fondation Mohammed V pour la Solidarité a œuvré, conformément aux Hautes instructions Royales, à élargir le mandat du Centre à travers la mise en place d'un projet "ambitieux sans précédent au niveau national", à savoir le Centre d'insertion et d'aide par le travail (SIAT), que le Souverain a lancé en février dernier en vue d'une intégration réelle, effective et appropriée dans le marché du travail des personnes en situation de handicap, notamment mental.
Et de relever que ce Centre simule des conditions de travail similaires à celles des entreprises pour faciliter l'intégration sociale et professionnelle des handicapés, ajoutant que les connaissances et compétences professionnelles acquises au CNMH permettent aux jeunes souffrant de déficience mentale d'exercer différentes professions dans des ateliers et des unités de production au SIAT.
Il a, dans ce sens, fait savoir que 41 jeunes ont intégré le Centre d'insertion et d'aide par le travail, notant que la capacité d'accueil de cette structure s'élève à 150 jeunes qui auront la possibilité d'exercer une profession rémunérée, tout en leur garantissant les droits sociaux en vigueur au sein des entreprises.

Vendredi 1 Avril 2016

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs