Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CMC critique la stratégie gouvernementale




Le CMC critique la stratégie gouvernementale
«Une simple lecture du budget de l’Etat pour l’exercice 2014 montre qu’il est difficile d’atteindre à partir des hypothèses sur lesquelles est fondé ce budget le but escompté». Ce constat a été établi par le Centre marocain de conjoncture (CMC), qui lui a consacré le numéro de sa lettre mensuelle.
Tout en rappelant que le budget prévisionnel de l’Etat retient comme priorité «la relance économique et la dynamisation de l’emploi tout en rétablissant l’équilibre des finances publiques», les experts du CMC  soulignent que «les voies et les moyens à mobiliser pour concrétiser ces orientations montrent qu’il est difficile d’atteindre ces objectifs».  Tout en critiquant la politique préconisée pour les atteindre et qui  consiste, entre autres, à réduire certaines procédures administratives, à agir sur la structure de la taxe sur la valeur ajoutée et à contenir les dépenses d’importation et d’investissement, le CMC indique que les «déterminants de la croissance sont négativement affectés par  la politique choisie». Il tire ainsi la sonnette d’alarme en précisant que «l’investissement retenu dans la loi de Finances est en baisse», et «la consommation des ménages pourrait ralentir sous le poids de la pression fiscale et de la baisse du pouvoir d’achat qui s’en suivrait …. ».
A propos de l’investissement, le CMC met en exergue les contraintes que pose le déficit budgétaire pour le  financement des entreprises.
Sur le plan fiscal, le Centre, présidé par Habib El Malki, alerte sur les effets néfastes de la restructuration de la TVA, qui  implique une hausse importante de la pression fiscale sur les contributeurs.
Il indique dans ce sens que du côté des recettes, «l’impact de ces ajustements demeure «fort limité» au vu des projections budgétaires.
Concernant la fiscalisation du secteur agricole, le CMC  met en garde contre l’absence d’une vision claire  pour le projet d’imposition de ce secteur.

Mohammed Taleb
Jeudi 21 Novembre 2013

Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs