Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Burkina et le Nigeria aux quarts


Le tenant du titre hors course



Le Burkina et le Nigeria aux quarts
La Zambie, tenante du titre de la CAN-2013, a quitté sans gloire le tournoi après un troisième nul contre le Burkina Faso (0-0), qui termine en tête du groupe C et accompagnera en quarts de finale le Nigeria, vainqueur in extremis de l’Ethiopie (2-0), mardi.
Le champion d’Afrique aura payé cher son parcours calamiteux, un an après avoir frappé un grand coup sur la scène continentale. C’est une énorme désillusion pour les “Chipolopolos” et leur charismatique entraîneur français Hervé Renard, incapable de recréer la magie de 2012.
Les Zambiens auront été victimes de leur manque d’efficacité: ils n’ont inscrit au total que deux buts en trois rencontres.
Ce nul fait les affaires du Burkina qui, en s’emparant de la 1re place, évite d’affronter la Côte d’Ivoire en quart de finale, dimanche. Les Burkinabè, qui accèdent au Top 8 pour la première fois depuis 1998, affronteront le 2e du groupe D, le Togo ou la Tunisie, opposés mercredi.
Mauvaise nouvelle toutefois pour les Burkinabè, qui ont enregistré très tôt dans la partie (10e) la sortie sur blessure d’Alain Traoré, le meilleur buteur de cette CAN (3 buts).
“Pour moi, la Coupe d’Afrique est finie”, a dit le joueur de 25 ans à l’hôtel, sans attendre le résultat des examens qui devaient être connus jeudi, selon le médecin de l’équipe Romaric Toe.
“Depuis hier soir, le médecin de Lorient (son club en L1) m’appelle, il veut que je rentre me faire soigner en France. Ce n’est pas évident. On va voir en fonction de la gravité de la blessure”, a ajouté Traoré.
“Je voulais faire une longue passe, j’ai plié la jambe et j’ai senti une décharge dans la cuisse”, a raconté Traoré.
Par ailleurs, ce sont les Nigérians qui auront la lourde tâche de défier la Côte d’Ivoire de Yaya Touré et de Didier Drogba. Les Nigérians ont arraché de haute lutte leur billet avec deux penalties transformés en toute fin de partie par Moses.
Absents en 2012, ils ont jusqu’ici produit un jeu d’une grande tristesse, qui ne leur présage rien de bon contre le grand favori ivoirien, dimanche.

Libé
Jeudi 31 Janvier 2013

Lu 508 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs