Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Burkina Faso a fait appel pour le carton rouge de Pitroipa




Le Burkina Faso a fait appel  pour le carton rouge de Pitroipa
Le Burkina Faso a fait appel auprès de la Confédération africaine (CAF) concernant le carton rouge reçu par son attaquant Jonathan Pitroipa en demi-finale de la CAN-2013 contre le Ghana (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.), a annoncé jeudi à l'AFP un responsable des Etalons.
"Nous avons fait appel dès la fin du match, a dit le manageur de l'équipe Gualbert Kaboré. Le secrétaire général de la Fédération burkinabée a envoyé une lettre à la CAF dans les deux heures après la fin du match, comme le dit le réglement. C'était scandaleux. On pense avoir une bonne chance d'obtenir gain de cause".
Pitroipa, l'un des meilleurs éléments des Etalons, a écopé de deux cartons jaunes, l'un pour une main (67e), l'autre pour une simulation dans la surface (117e), peu évidente.
"Il y a beaucoup de supputations, on se pose beaucoup de questions », a aussi avancé le dirigeant, en énumérant plusieurs faits de jeu. "Curieusement, les joueurs ont mieux réagi que nous, les membres de l'encadrement, a précisé Gualbert Kaboré. Ils se sont dit que si l'arbitre était injuste, c'est parce que quelque part, ils étaient forts".
Le sélectionneur Paul Put a qualifié certaines décisions de l'arbitre de "ridicules". "Je pense que la justice parlera, a-t-il dit jeudi à l'AFP en parlant de l'appel interjeté. Tout le monde peut le voir sur les images vidéo, il n'y a aucun doute à avoir pour savoir s'il y avait carton rouge ou pas".
"Au début, il y avait clairement penalty (pour Pitroipa, non sifflé, ndlr), j'ai revu les images dix fois, a-t-il détaillé. Ensuite, l'arbitre a sifflé un penalty pour le Ghana qui était ridicule. L'attaquant Asamoah, un très bon joueur que j'aime beaucoup, est tombé pour rien plusieurs fois et n'a pas reçu d'avertissement, contrairement à nous. C'était un arbitrage très bizarre".
En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur belge avait déjà critiqué l'arbitre, le Tunisien Slim Jedidi, en le qualifiant ironiquement de "meilleur joueur", de "star" du match. "C'était clair qu'il ne voulait pas de nous en finale", avait-il même lâché.

Libé
Vendredi 8 Février 2013

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs