Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Bureau politique pointe du doigt les points noirs ayant affecté les élections des Chambres professionnelles

Corruption, trafic d’influence, transhumance… ont été à l’ordre du jour




Après avoir suivi avec un grand intérêt les élections des Chambres professionnelles qui ont eu lieu vendredi dernier, le Bureau politique de l’USFP a relevé plusieurs défaillances et dysfonctionnements qui ont entaché le déroulement de cette opération.
Suite aux rapports présentés par les responsables du parti au niveau des provinces et des régions et aux informations dévoilées lors de la réunion de dimanche 9 août, le Bureau politique tient à éclairer l’opinion publique en apportant quelques précisions.
Le premier point concerne les listes électorales des Chambres professionnelles. En dépit du nombre réduit du corps électoral, il a été constaté que lesdites listes n’étaient ni saines ni transparentes dans la mesure où elles comportaient les noms de personnes décédées, des doubles inscriptions et d’autres non conformes, ce qui suscite des interrogations sur la crédibilité de l’opération.
Le communiqué du Bureau politique fait état également de l’usage de corruption lors de ces échéances, ce qui « nous pousse à nous interroger sur l’efficacité des différentes instances de contrôle et sur la transparence et la crédibilité de cette opération ». D’autant plus que les déclarations du chef du gouvernement et de plusieurs ministres confirment cet état de fait, affirmant que ces élections ont été marquées par des actes inciviques, des moyens de chantage et de marchandage sans précédent.
Toujours dans ce registre, la transhumance a battu son plein au cours de ces échéances, ce qui affecte la moralisation politique dans son essence et la crédibilité de l’action politique. Une telle attitude risque de renforcer le phénomène de l’abstentionnisme, ce qui exige de mettre un terme à cette pratique absurde portant atteinte à notre jeune démocratie.
Si le paysage politique marocain souffre d’une balkanisation insensée et sans fondement, la prolifération du phénomène des sans appartenance politique (SAP) ne devra que déparer davantage la situation. Partant de là, il y a lieu de s’interroger sur le but de la persistance des «sans identité» et qui les manipule, lit-on dans le communiqué du Bureau politique.
Tous ces points noirs réunis ainsi que le timing des élections des Chambres professionnelles ont débouché sur un faible taux de participation, ce qui devra, sans aucun doute, impacter la crédibilité des institutions élues.
Contrairement à ce que prétend le gouvernement, à savoir veiller sur la morale politique et la concurrence loyale, il a été constaté, malheureusement, le recours au trafic d’influence, à l’exploitation des biens logistiques de l’Etat, à l’usage illégal des bases de données des opérateurs téléphoniques et aux alliances hybrides de dernière minute.
Devant cette série de violations qui a affecté l’opération électorale des Chambres professionnelles, le Bureau politique tire la sonnette d’alarme sur le sort de notre parcours démocratique, la mise en œuvre idoine de la nouvelle Constitution et l’édification de nos institutions locales et régionales.
Tout en félicitant l’ensemble des candidats ittihadis qui avaient pris part à ces élections, le Bureau politique appelle les militantes, les militants et les sympathisants du parti à davantage de mobilisation en vue de remporter les prochaines échéances. Lesquelles revêtent une importance cruciale dans le processus de l’édification des institutions démocratiques locales, régionales et nationales (Chambre des conseillers) jouissant de crédibilité et d’une large représentativité, conclut le communiqué.     

T.R
Mercredi 12 Août 2015

Lu 1525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs