Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Bureau politique de l’USFP dénonce les tentatives de scissions politique et organisationnelle




Le Bureau politique de l’USFP dénonce les tentatives de scissions politique et organisationnelle
Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l’examen des derniers développements sur la scène politique, les étapes organisationnelles et de mobilisation, ainsi que les préparatifs pour la tenue de la réunion de la Commission administrative et du Conseil national.
Cette réunion a été l’occasion pour les membres politiques de débattre de la campagne de dénigrement et de perturbation menée contre le parti par un groupe censé en faire partie et relayée, qui plus est, par quelques organes de presse dont des médias officiels.
A cet effet, le Bureau politique prend acte de ces campagnes de diffamation, d’agitation, d’accusations gratuites… auxquelles ont adhéré de supposés Ittihadis, dans le but d’officialiser une scission organisationnelle à travers la mise sur pied d’organes parallèles à ceux légitimes du parti, faisant fi de la volonté exprimée par la majorité des congressistes et des décisions de la Commission administrative nationale en tant que premier organe décisionnel du parti. De même qu’à travers une tentative d’officialiser institutionnellement une scission politique au niveau du Groupe parlementaire en refusant de prendre part aux réunions du Groupe socialiste et de se plier aux décisions du parti, préférant plutôt agir de connivence avec les adversaires politiques de l’USFP.
Le Bureau politique déplore que l’attitude sage et responsable dont ont fait preuve la direction et les bases du parti n’ait en fin de compte eu pour conséquence que de voir ceux qui alimentent un projet visant à entraver la dynamique organisationnelle et politique que connait l’USFP à la veille d’échéances décisives, persévérer dans leur surenchère et dans leur hargne. De ce fait, le Bureau politique considère que ses responsabilités à l’égard du parti et de l’opinion publique nationale lui imposent d’en référer aux dispositions de la loi, et ce dans le but de préserver le parti, ses institutions et son unité en vue de servir au mieux son projet et d’assurer la défense de ses choix politiques et organisationnels.

Mercredi 24 Décembre 2014

Lu 459 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs