Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Bureau politique appelle tous les Ittihadis à faire face par tous les moyens légaux aux mesures graves prises par le gouvernement




Le Bureau politique appelle tous les Ittihadis à faire face par tous les moyens légaux aux mesures graves prises par le gouvernement
Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l’examen de nombreux points se rapportant à la rentrée parlementaire, aux rencontres régionales du parti, aux préparatifs pour la Journée de la fidélité, à la poursuite de l’organisation des congrès provinciaux…
Au début de cette réunion, le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, a présenté un rapport évoquant tous ces axes. Il a mis l’accent sur le discours Royal prononcé à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle session législative. Tout en saluant la teneur du discours, il a considéré que celui-ci a défini les grandes orientations que le Parlement doit suivre, notamment ce qui est relatif au cadre institutionnel et aux préparatifs aux prochaines échéances. 
Le Premier secrétaire a souligné que le discours Royal a instauré la confiance et la sérénité auprès de tous les citoyens en donnant des signes forts de fierté d’appartenance à la nation.
Après examen des différents dossiers soumis à l’ordre du jour, le Bureau politique confirme ce qui suit :
1-Le BP a loué la réunion des Groupes de l’opposition organisée à l’occasion de la rentrée politique. Une rencontre qui se veut un pilier fondamental dans la voie du renforcement de la coordination en vue de faire face à l’échec de la politique gouvernementale à tous les niveaux, de la défense des alternatives permettant au pays de sortir de sa crise économique et sociale qui s’est aggravée à cause des mesures et politiques suivies par le gouvernement actuel.
2-Le BP a appelé l’ensemble des Ittihadi(e)s et militants à faire face de façon permanente, et avec tous les moyens de protestation légitimes, aux mesures graves prises par le gouvernement et qui ne peuvent déboucher que sur l’appauvrissement général et sur une  atteinte aux acquis sociaux et au pouvoir d’achat des citoyens.
Les membres du Bureau politique ont considéré que le militantisme syndical et le mouvement de protestation dans le cadre des organisations de la société civile sont un outil principal dans cette bataille pour la dignité. 
3- Quant à la situation de l’enseignement supérieur, le Bureau politique considère qu’elle constitue l’une des manifestations graves de la crise de la société marocaine. Cette crise se traduit par les sureffectifs  que nombre d’établissements universitaires connaissent, l’inadéquation entre les infrastructures et le nombre croissant d’étudiants, la dégradation enregistrée au niveau de l’encadrement pédagogique et administratif. Malheureusement, le gouvernement a opté pour une approche improvisée en vue de résoudre les dysfonctionnements de l’université, et ce en réduisant les programmes, les formations et la période d’enseignement et des examens et en annulant quelques-unes. Et cela explique le recul du Maroc dans le classement de la recherche scientifique au niveau africain et la faiblesse des recherches publiées, des thèses présentées et des brevets déposés. Ceci est une conséquence inévitable de la politique d’exclusion, de la faiblesse   des dotations budgétaires, et de la régression du niveau des prestations sociales en faveur des étudiants. Tous ces éléments ont abouti à la propagation de la violence et des tensions entre les parties au sein de l’université.
L’absence de volonté gouvernementale pour résoudre sérieusement la crise s’inscrit dans le cadre de sa politique visant à saper systématiquement ce secteur et consistant en le désengagement total de l’Etat de la gestion d’un service public stratégique par excellence et qui constitue un levier essentiel de tout développement réel et un garant de la stabilité du pays et de sa cohésion sociale. Et ce en créant les conditions favorables au capital local et étranger qui ne visent que le profit et exploitent la crise de la société marocaine ainsi qu’aux activités rentières dans le domaine de l’enseignement supérieur. Ces derniers profitent des  financements publics et amassent les profits provenant des réglements effectués par les parents des étudiants. Cette soumission aux groupes de pression  confirme le mépris du gouvernement de l’intérêt suprême de la Nation et des citoyens et la mise en péril de leur santé par la privatisation des formations de médecine. Et ce en sus de la fuite de ses responsabilités pour sauvegarder la valeur des diplômes délivrés par les établissements publics de l’enseignement supérieur et la renonciation du ministère de tutelle à son pouvoir de décerner des équivalences, ce qui garantit le contrôle des professions réglementées et la qualité des services offerts aux citoyens.
Tout  en appelant le peuple marocain à rester vigilant et  mobilisé pour faire face aux plans rétrogrades, le Bureau politique exprime son soutien aux luttes des étudiants et des enseignants du Supérieur et confirme  sa volonté d’adhérer au front national pour défendre l’université marocaine auquel a appelé le SNESUP.
4-   Exhorte les militantes et militants de l’USFP à faire preuve de davantage  de mobilisation, pour réussir le processus d’édification organisationnelle et renforcer l’orientation tracée par le parti depuis son IXème Congrès dans l’objectif  de développer le système institutionnel  fondé sur le respect des décisions des congrès et des recommandations des rencontres organisationnelles, sur la gestion de la différence dans le cadre du statut et les règlements intérieurs ainsi que sur le principe de  faire prévaloir l’intérêt du parti sur les intérêts personnels et élitistes.
Le Bureau politique confirme que les succès récurrents  réalisés au niveau organisationnel  par le parti et au niveau  de son rendement exceptionnel dans le champ politique restent  la voie indiquée à même de permettre aux  militantes et militants ittihadis d’accomplir les missions définies par le  congrès national et les congrès provinciaux  et de répondre aux aspirations de la population. Partant, mettre en œuvre et interpréter de manière démocratique la Constitution et édifier l’Etat de dignité, d’égalité, de modernité, de justice sociale.  
5- Le traitement positif et constructif des recommandations du séminaire, organisé par le parti, samedi dernier au sein du Parlement, consacré à la répartition de la richesse et la poursuite du travail concernant ce chantier, en vue de la présentation d’alternatives politiques, économiques et sociales, de la part des compétences du parti et de ses experts.
A cet égard, le Bureau politique a débattu du bilan afférent à l’évolution de la création de l’Institution socialiste des études et des recherches en plus des suggestions concernant sa mise en œuvre et ses méthodes de travail.    
6- La répartition des tâches entre les membres du Bureau politique devant présider les rencontres régionales, qui auront lieu les 18 et 19 octobre courant, pour discuter avec les militantes et militants des développements politiques et organisationnels et également pour la préparation des prochaines échéances et formuler des recommandations sur ces différentes questions, afin de contribuer efficacement à l’élaboration des décisions de la prochaine réunion de la Commission administrative.   
Le Bureau politique a également traité des préparatifs de la Journée de la fidélité, qui aura lieu le 29 octobre courant, à Meknès. 

Mercredi 15 Octobre 2014

Lu 627 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs