Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Bayern et le Real pratiquement aux quarts




Le Bayern Munich a pris une sérieuse option pour la qualification en disposant largement d'Arsenal (5-1), mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des champions, pendant que le Real Madrid assurait également à domicile contre Naples (3-1).
Les deux équipes visiteuses avaient pourtant toutes les deux entamé leur rencontre du bon pied.
Arsenal, très vite mené sur la pelouse du Bayern après un but somptueux en pleine lucarne de Robben (11e), dont seul le Néerlandais a le secret, se relevait rapidement.
A la 30e minute, Sanchez, en trois temps, transformait un penalty obtenu par Laurent Koscielny.
Les Londoniens faisaient ensuite bonne figure jusqu'à la mi-temps, se procurant plusieurs occasions nettes, même si l'arbitre oubliait de siffler un penalty en faveur des Bavarois sur une main de Bellerin dans la surface.
Au retour des vestiaires en revanche, le scénario catastrophe se précisait pour Arsenal, toujours éliminé en huitième de finale de la C1 ces six dernières années.
A la 49e, les Gunners perdaient leur capitaine et défenseur central Laurent Koscielny, blessé. Dans la foulée, ils encaissaient trois buts en dix minutes et la rencontre était pliée.
Robert Lewandoski, sur une passe de Robben (53e), puis Thiago Alcantara deux fois (56e et 63e), tuaient le match et ouvraient le chemin à une septième élimination consécutive pour Arsenal à ce niveau de la compétition.
Thomas Müller venait conclure la démonstration (88e). Le Bayern, demi-finaliste l'an dernier, peut aborder le match retour tranquillement.
Pendant ce temps, à près de 1.500 km de là, le Real aussi connaissait une entame de match difficile avant de mettre la machine en marche. Menés après un but de Lorenzo Insigne (8e), consécutif à une frappe lointaine sur laquelle le gardien madrilène Keylor Navas n'était pas exempt de tout reproche, les Merengues égalisaient 10 minutes plus tard par Karim Benzema (18e).
Il en profitait pour rejoindre Thierry Henry en tête des meilleurs buteurs français de la C1 avec 51 buts.
En seconde période, Toni Kroos (49e) et Casemiro (54e) donnaient une avance confortable au Real avant le match retour à Naples. Mais le tenant du titre pourrait regretter ce but encaissé à domicile, une fois dans l'enfer du San Paolo.
Mardi prochain, Leverkusen recevra l'Atletico Madrid et Monaco se rendra à Manchester City, avant un duel Porto-Juventus Turin et Séville-Leicester mercredi prochain, pour clôturer les matches aller de ces huitièmes de finale de Ligue des champions.

Délarations

Ci-dessous les déclarations rapportées par l’AFP des entraîneurs du Real, de Naples, du Bayern et d’Arsenal.


Carlo Ancelotti
(Entraîneur du Bayern Munich,
au micro de Sky)

 "Nous avons trouvé le bon équilibre. Nous avons joué groupés, bien utilisé les espaces et n'avons rien lâché. Dans l'ensemble, je suis très content".

Arsène Wenger
(Entraîneur d’Arsenal)

"C'était un match étrange, parce que nous avons plutôt bien joué en première mi-temps et ensuite nous avons concédé des buts les uns après les autres. Nous n'avons rien pu faire sur le second but, mais le vrai problème est arrivé après le troisième, parce que nous avons perdu toute notre organisation et nous avons été très vulnérables à partir de ce moment-là. Les 25 dernières minutes ont été un cauchemar pour nous, parce que nous n'avions aucune réponse. (Sur la sortie de Laurent Koscielny) J'aurais aimé le garder sur le terrain, et il est difficile de mesurer l'impact (de sa sortie) mais le fait est que nous devons accepter ce résultat".

Zinedine Zidane
(Entraîneur du Real Madrid,
au micro de beIN Sports Espagne)

"(Sur le but encaissé) Cela fait partie du football mais ce qui est dommage c'est d'avoir joué comme nous l'avons fait dans les premières minutes, avec intensité, et d'encaisser un but, c'est rageant. Ensuite nous avons marqué dans la foulée et cela nous a remis dans le match. C'est un résultat logique, je crois. (Sur le match retour) C'est 50-50, nous devons encore aller là-bas, c'est un match retour et ils vont nous compliquer la tâche. J'aurais aimé ne pas encaisser de but, c'est un bon résultat mais ce n'est pas plié. (Sur Benzema) Il a démontré qu'il avait de la personnalité et que dans les moments où on le critique, comme dernièrement, il répond de la meilleure des manières, en marquant. J'aurais aimé qu'il en marque un de plus parce qu'il le méritait. Il a eu des occasions, je suis content pour son but mais aussi par ses déplacements. C'est un danger constant et un plus pour les autres joueurs."

Maurizio Sarri
(Entraîneur de Naples)

"On a perdu beaucoup de ballons près de notre surface. C'est un problème pour nous et les adversaires ont bien joué, évidemment. On a pu faire peu de choses en général. On a affronté un excellent adversaire, la meilleure équipe du monde, je suis désolé qu'on ait fait plus d'erreurs que jamais. (...) Si on perd le ballon si fréquemment, c'est difficile de partir en contre. On n'a pas su finir les actions et faire les gestes adéquats, on n'a pas pu mettre en avant notre attaque. C'est normal de souffrir ici et grâce à ce match on peut grandir. Je pense qu'on peut faire de grandes choses face aux grands adversaires. Le Real Madrid a très bien joué et pas nous, mais si on réussit à donner notre maximum au retour, on peut le faire. (...) Sur le plan mental, c'est le premier match qu'on perd depuis quatre mois, mais nous n'avons pas pu nous exprimer à 100% et cela ne doit pas nous décourager".

 

Vendredi 17 Février 2017

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs