Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça s’offre de nouveau le Real au Bernabeu




Le Barça s’offre de nouveau le Real au Bernabeu
Le FC Barcelone, après avoir été mené au score, a su ne pas abdiquer dans le jeu pour s'imposer face au Real Madrid (2-1) grâce à un but décisif du Français Eric Abidal, mercredi à Santiago-Bernabeu, lors du quart de finale aller de la Coupe du Roi.
Le Barça, qui avait pourtant encaissé le premier but, a ainsi une nouvelle fois appliqué ses recettes de jeu et de circulation de balle pour venir à bout d'un Real Madrid qui n'arrive décidément pas à trouver la clef face aux Blaugrana.
Avant la pause, les plans de José Mourinho avaient pourtant paru porter leurs fruits: décidé à empêcher le jeu des Catalans au milieu, le Portugais était revenu à son fameux trident de la saison dernière, avec le Français Lassana Diarra dans le rôle de garde du corps de Messi.
Et la formule, tout au moins en première période, a fonctionné.
Dès la 11e minute, Benzema récupérait ainsi un ballon perdu par les Barcelonais à 25 mètres des cages de Casillas, et servait Ronaldo en profondeur. La frappe sèche du Portugais déclenchée dans la surface trompait un Pinto pas irréprochable sur cette action (1-0).
Vexés par cette mauvaise entame de match, les Barcelonais se rebiffaient immédiatement.
Alexis Sanchez était ainsi à deux doigts d'égaliser d'une belle tête sur un service millimétré de Fabregas. Casillas, battu, se voyait alors sauvé par son poteau gauche (16).
Ce manque de réussite ne décourageait toutefois pas les Blaugrana. A la 26e, Messi, relativement discret jusque-là, s'affranchissait enfin du marquage de Diarra. Mais sa frappe à ras-de-terre était bien sortie par un Casillas ultra vigilant (26).
Secoué par toutes ces tentatives, le Real pliait, mais ne rompait pas. Et trouvait parfois la faille pour lancer le contre.

Le jeu chatoyant du Barça

Imperturbable, le Barça continuait toutefois sur sa lancée. Et se voyait enfin récompensé de ses efforts juste après la pause, quand Puyol, sur un corner tiré par Xavi, allait chercher l'égalisation d'une belle tête plongeante (1-1, 49).
Quelques minutes plus tard, Iniesta tenait même le KO au bout du pied, mais sa reprise de volée dans la surface sur une nouvelle offrande de Fabregas était détournée par Ramos sur l'arête du but de Casillas (54).
Petit à petit asphyxié par le jeu de possession du Barça, le Real savait toutefois encore réagir par des enchaînements fulgurants. Et cette fois, la réussite était dans le camp du Barça: Benzema, sur un centre d'Altintop, voyait sa tête échouer sur le poteau de Pinto (57).
Mais le jeu chatoyant du Barça avait finalement une nouvelle fois raison des Blancs: à la 77e, Abidal, libre de tout marquage, profitait d'une passe décisive de Messi pour contrôler de la poitrine et ajuster Casillas du gauche (1-2).
Ecœuré, le Real ne sait décidément plus à quel saint se vouer contre le Barça: sous l'ère Guardiola, les Catalans n'ont jamais perdu au Bernabeu.
De son côté, l'Athletic Bilbao s'est imposé à domicile (2-0) contre Majorque.

L’AC Milan aux quarts

L'AC Milan s'est qualifié difficilement pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie en battant Novare 2 à 1 après prolongation (1-1 à l'issue du temps réglementaire), mercredi à Milan.
El Shaarawy a ouvert le score à la 24e minute pour les champions d'Italie mais Radovanovic réduisait le score deux minutes avant la fin du temps réglementaire, obligeant les deux équipes à disputer la prolongation. La délivrance venait de Pato à la 100e minute, qui permettait aux Milanais de rejoindre Naples, la Juventus, la Lazio, le Chievo Vérone, l'AS Rome et Sienne déjà qualifiés pour les quarts de finale (24, 25 et 26 janvier).


Libé
Vendredi 20 Janvier 2012

Lu 550 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs