Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça et l’Atletico se neutralisent

Fin de série au Real




Statu quo en Championnat d'Espagne: le FC Barcelone, qui a perdu Lionel Messi sur blessure, s'est heurté à l'Atletico (1-1) mercredi dans l'affiche de la 5e journée, tandis que le Real Madrid, leader, a vu sa série de victoires s'arrêter devant Villarreal (1-1).
Cette soirée s'annonçait comme un premier tournant de la Liga, mais le virage n'a pas eu lieu, laissant les écarts inchangés entre les favoris en tête du classement. Le Real (1er, 13 pts) reste aux commandes, devant le Séville FC (2e, 11 pts), le Barça à trois longueurs (3e, 10 pts) et l'"Atleti" à quatre (4e, 9 pts).
Au passage, la "Maison blanche" et son entraîneur Zinédine Zidane ont raté une opportunité en or d'entrer dans l'histoire de la Liga: un succès contre Villarreal aurait permis au club merengue d'améliorer le record de 16 victoires consécutives en Championnat d'Espagne qu'il détient depuis dimanche, à égalité avec le FC Barcelone de Pep Guardiola (2010-2011).
Mais le Real se consolera en constatant que ses principaux poursuivants n'en ont pas profité. Au Camp Nou, le choc entre Barça et Atletico a donné lieu à une opposition de style entre attaque catalane et défense madrilène, et personne n'a réussi à s'imposer.
"Ce n'était pas ce que nous méritions vu notre domination et nos occasions, a pesté l'entraîneur barcelonais Luis Enrique au micro de la chaîne espagnole Movistar. Mais l'adversaire est de très haut niveau, vice-champion d'Europe, et il sait défendre comme les meilleurs."
La sortie sur blessure de Messi a tout déréglé. L'attaquant argentin (29 ans), victime de douleurs récurrentes aux adducteurs ces dernières semaines, a été rattrapé par une déchirure musculaire à la cuisse droite et a cédé sa place à l'heure de jeu. Selon son club, il devrait être absent trois semaines.
Aussitôt après sa sortie, l'Atletico a semblé retrouver le moral. Et un autre Argentin, le jeune Angel Correa, a égalisé avec l'aide du poteau sur son premier ballon (61e).
Dans une fin de match crispante, on a peu vu Antoine Griezmann (4 buts en Liga cette saison), dont on attendait pourtant beaucoup. Le Français a été plutôt maladroit en attaque et il s'est surtout appliqué à bien défendre.
Les joueurs barcelonais, de leur côté, n'ont pas fait mieux offensivement, multipliant les tentatives ratées (79e, 83e, 86e) à la grande satisfaction de l'Atletico.
"Nous avons très bien défendu, mais très mal ressorti le ballon. L'équipe a bien réagi en début de seconde période", a analysé l'entraîneur "colchonero" Diego Simeone, jugeant ce nul "mérité".
Quant au Real Madrid, il a perdu mercredi ses premiers points en Liga cette saison après son carton plein des quatre premières journées.
Contre Villarreal, la défense centrale merengue a concédé un penalty après une bourde de Raphaël Varane et une main de Sergio Ramos. Le capitaine de Villarreal Bruno Soriano s'est chargé de marquer d'une panenka (45e+1).
Et même si Ramos a égalisé de la tête sur corner (48e), le tableau d'affichage n'a plus bougé malgré une pluie d'occasions pour les Madrilènes (50e, 65e, 83e) et notamment pour la star Cristiano Ronaldo (61e, 89e, 90e+3). Mal luné, sanctionné d'un carton jaune pour une intervention en retard, le triple Ballon d'Or portugais n'a pas été en réussite.
Le compteur de victoires de la "Maison blanche" reste donc bloqué à 16, laissant à égalité le Real de "Zizou" et le Barça de "Pep" dans l'histoire de la Liga. Cette série reste tout de même mémorable pour le jeune entraîneur français, qui continue d'impressionner après avoir remporté la Ligue des champions dès sa première demie saison sur le banc merengue.
"Nous avons eu des opportunités de marquer et je ne peux rien reprocher à mes joueurs, a réagi Zidane en conférence de presse. Nous allons arrêter de parler de record, et ce que nous devons faire maintenant, c'est nous reposer et préparer le prochain match", a-t-il souligné.

Vendredi 23 Septembre 2016

Lu 438 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs