Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça continue de collectionner les revers

Les Catalans ont été rejoints par l’Atletico à la pole position




Le Barça continue de collectionner les revers
Le FC Barcelone n'en finit plus de sombrer ! Longtemps leader incontesté du Championnat d'Espagne, le club catalan a poursuivi sa descente aux enfers contre Valence (1-2) dimanche pour la 33e journée, laissant revenir à sa hauteur l'Atletico Madrid, vainqueur de Grenade (3-0).
On peine à imaginer que fin mars, l'Atletico pointait à neuf longueurs du Barça! Prise dans une spirale négative avec cette troisième défaite d'affilée en Liga, l'équipe blaugrana s'enfonce un peu plus dans le doute, quatre jours après son élimination par le club madrilène en quart de finale de Ligue des champions (2-1, 0-2).
Un but contre son camp d'Ivan Rakitic (26e) et un coup de massue signé Santi Mina juste avant la pause (45e+1) ont permis à Valence de mener 2-0 à la mi-temps. Et le 500e but de la carrière professionnelle de Lionel Messi (63e) n'a pas suffi au Barça, écoeuré par les parades du gardien valencien Diego Alves.
La menace pour Barcelone (1er, 76 pts) est désormais double: l'Atletico (76 pts) n'est deuxième qu'en vertu d'une différence de buts particulière défavorable, tandis que le Real Madrid (3e, 75 pts) est revenu à une seule longueur de la tête et peut désormais rêver du sacre.
"Il reste cinq matches et si nous les gagnons nous serons champions", a rappelé l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, rapporte l’AFP. "Nous dépendons encore de nous-mêmes, ça oui, mais notre crédit est épuisé et nous avons conscience du défi qui nous attend."
Et dire que la même équipe, d'octobre à mars, avait réussi à enchaîner 39 rencontres sans défaite, avec une force morale impressionnante. Mais à l'heure du sprint final, la fébrilité et la fatigue ont gagné les Barcelonais, menés 2-0 à la pause par des Valenciens opportunistes.
Sur un centre anodin de Guilherme Siqueira, le milieu blaugrana Ivan Rakitic a détourné le ballon dans son propre but (26e). Et Santi Mina a doublé la mise en ouvrant bien son pied à la toute dernière seconde de la première période (45e+1).
Rude scénario pour Barcelone, dominateur mais contrarié par les impeccables parades de Diego Alves. Le portier brésilien a écoeuré à lui seul le trio offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar): parade sur une demi-volée de Messi à bout portant (7e), ballon écarté d'une claquette sur une tentative de lob de Neymar (12e), vol plané sur une frappe enroulée de Messi (25e), bonne présence sur une tête piquée de l'Argentin (39e)...
Et la grimace désabusée de Messi en disait long sur sa frustration... Le quintuple Ballon d'Or a pourtant réduit la marque sur un centre de Jordi Alba (63e), soit son 450e but en match officiel sous le maillot du Barça et son 500e but en professionnel au total, en comptant ses 50 buts avec l'Argentine.
Mais quelle maladresse des Catalans ! Rakitic qui tire à côté (47e), Jordi Alba qui dévisse sa frappe (58e)... Diego Alves a fait le reste devant Rakitic (75e) ou Gerard Piqué (89e) et voilà le leader barcelonais à la merci du duo Atletico-Real dans une fin de saison qui s'annonce très indécise.
Car ce week-end, ni le Real Madrid de l'entraîneur français Zinédine Zidane, vainqueur de Getafe 5-1 samedi, ni l'Atletico Madrid du technicien argentin Diego Simeone n'ont flanché.
Au stade Vicente-Calderon dimanche, un but de Koke après une tentative contrée de Fernando Torres (15e) puis un petit ballon piqué de Torres après une ouverture de Koke en profondeur (59e) ont suffi aux "Colchoneros" pour prendre l'ascendant. L'Argentin Angel Correa a clos le score en fin de match (83e).
Bref, tout est relancé avant la 34e journée de Liga, qui s'ouvre dès mardi: le Barça a brûlé son ultime joker, l'Atletico dispose a priori du calendrier le plus favorable et le Real, galvanisé par Zidane, peut rêver d'une folle fin de saison. Les cinq dernières journées s'annoncent brûlantes !

Mardi 19 Avril 2016

Lu 1178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs