Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça accroché, le Real relancé

A une semaine du «Clasico»




Le Barça accroché, le Real relancé
Le FC Barcelone a connu samedi devant Osasuna (0-0) son premier accroc en Championnat d’Espagne à une semaine du “Clasico” contre le Real Madrid, en progrès contre Malaga (2-0), tandis que l’Atletico a chuté pour la première fois lors de la 9e journée.
Ce revers des “Colchoneros” face à l’Espanyol Barcelone (1-0), sur un but contre son camp du gardien Thibaut Courtois (53), permet au Barça de prendre seul la tête avec une longueur d’avance sur l’”Atleti” et trois sur le Real.
Vainqueurs de Malaga grâce à Di Maria (46) et un penalty de Cristiano Ronaldo (90+1), les Merengues sont les grands bénéficiaires de cette soirée et peuvent envisager de revenir à hauteur du Barça lors du choc de la 10e journée entre les deux équipes la semaine prochaine au Camp Nou.
Les Catalans, avec un Lionel Messi longtemps remplaçant, ont concédé à Pampelune leur premier match nul en Liga cette saison, juste avant d’aller défier le Milan AC mardi en Ligue des champions.
En outre, au même titre que l’Atletico, ils ont raté l’opportunité d’égaler le meilleur démarrage de l’histoire de la Liga, établi par le Real lors de la saison 1968-1969 avec neuf victoires consécutives.
“J’avais décidé que +Leo+ jouerait entre 20 et 25 minutes pour qu’il se sente à l’aise pour la suite”, s’est justifié l’entraîneur barcelonais Gerardo Martino, disant être “très tranquille concernant le rendement de (son) équipe”.
Pour sa part, l’Atletico a eu des opportunités nettes sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone par Koke juste avant le repos ou Diego Costa, dont le tir croisé a frôlé le cadre (68).
Et le 100e match de Diego Simeone sur le banc des “Colchoneros” s’est soldé par une défaite, la première du club cette saison.
Un peu plus tôt au stade Bernabeu, le Real Madrid a affiché des progrès notables après trois rencontres poussives en Liga.
“Nous avons bien défendu, de manière plus agressive, plus compacte. Nous avons eu beaucoup d’opportunités de marquer, j’espère voir une telle intensité lors des prochains matches”, s’est félicité l’entraîneur merengue Carlo Ancelotti avant la réception de la Juventus Turin mercredi en Ligue des champions.
En l’absence du Français Karim Benzema (mollet), ménagé, le jeune attaquant Alvaro Morata (20 ans) s’est démené et est sorti sous l’ovation du public du Santiago Bernabeu, remplacé par le revenant Gareth Bale.
Le Gallois, remis de ses pépins musculaires à la cuisse, en a profité pour obtenir un penalty dans le temps additionnel, transformé par Ronaldo (90+1).

AFP
Lundi 21 Octobre 2013

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs