Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “7” de Michael Jackson : porte-bonheur ou malédiction?




Depuis l'Antiquité le chiffre 7 jouit d'un prestige particulier et est considéré comme un nombre sacré. On a tout en tête les 7 péchés capitaux ou encore les 7 merveilles du monde, les 7 nains, l'émission 7 sur 7, les 7 doigts de la main... (non, on s'égare). La vie de l'illustre Michael Jackson a été marquée par ce chiffre, tenez-vous bien: -Michael Jackson a signé son testament le 07/07/02. - La cérémonie lui rendant hommage s'est tenue le 07/07/09  -Michael Jackson était le 7ème enfant d'une famille de 9. Bambi avait 7 lettres dans son nom et dans son prénom. Les deux plus gros hits de Michael Jackson « Billie Jean » et «Black & white» ont été chacun n°1 pendant 7 semaines. Michael Jackson est né en 1958 : 19+58 = 77.  Le chanteur s'est aussi fait opérer 7 fois... euh non, c'est loupé pour celle-ci.

Son dermatologue nie avoir joué un rôle dans sa mort

Deux semaines après la mort du "Roi de la Pop", le doute plane toujours sur les causes de son décès. L'affaire Michael Jackson est loin d'être terminée. Après l'effervescence créée autour de ses obsèques, puis les interrogations au sujet de la dernière demeure de la star, les enquêteurs tentent de déterminer les causes de la mort de Michael Jackson. Beaucoup se tournent vers les médecins de la star qui lui ont administré de puissants médicaments. Le dernier en date à être pointé du doigt est le dermatologue de Michael Jackson, Arnold Klein. En effet, il est accusé d'avoir prescrit un sédatif très puissant au "King of Pop". Il l'aurait incité à effectuer des injections de Diprivan, généralement utilisé par les anesthésistes. Les traces de piqûres retrouvées partout sur le corps de Michael Jackson ne laissent aucun doute sur la dépendance de la star à ce genre de sédatif. Sa famille affirme avoir été consciente du danger qu'encourrait Michael, et sa sœur, Janet, aurait essayé de le sortir de cette addiction. Selon l'AP, Arnold Klein, quant à lui, avoue avoir prescrit du Demerol à la star, mais il soutient l'avoir toujours mis en garde contre le Diprivan. Il ajoute que les médecins qui ont pu délivrer un tel sédatif à la star sont des «criminels». Affaire à suivre, donc. D'autant que les résultats de l'autopsie de la star ne seront délivrés que dans plusieurs semaines.


M.A Sources :Voici.fr et News de stars
Vendredi 10 Juillet 2009

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs