Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 1er salon du livre et de l’édition jeunesse à Meknès : La cigogne volubile s’envole




Le 1er salon du livre et de l’édition jeunesse à Meknès : La cigogne volubile s’envole
La ville de Meknès a abrité, les 9, 10 et 11 avril, la première édition de « la Cigogne volubile, le Printemps des livres jeunesse ». Organisé par l’Institut français de Meknès et le Bureau du livre de l’Ambassade de France en partenariat avec les directions régionales de la Culture, de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports et du Tourisme à Meknès-Tafilalet, cet événement avait pour objectif de donner aux enfants le goût de la lecture et de contribuer au développement éditorial et économique du livre pour la jeunesse au Maroc.
Pour les initiateurs de ce projet, l’idée de ce salon est partie d’un constat : l’émergence de la classe moyenne au Maroc qui a participé au développement de l’intérêt de tous pour l’éducation et la formation dès le plus jeune âge et l’insuffisance, voire le manque de livres pour jeunes. En effet, le secteur du livre et de l’édition jeunesse n’est pas suffisamment développé au Maroc et les salons du livre de Casablanca et de Tanger ne sont pas conçus pour accueillir ce type de public. Pour combler ce vide et répondre aux attentes des familles et des professionnels du secteur, cette manifestation a été conçue pour permettre aux familles et à leurs enfants de découvrir la richesse de l’édition pour la jeunesse tout en insistant sur ses apports à l’enseignement scolaire.
Lors de la cérémonie de l’ouverture, Bruno Joubert, ambassadeur de France au Maroc,  a souligné que cette initiative est originale, « car c’est une occasion pour essayer d’initier les enfants à lire et écrire» et que l’un de ses grands mérites est de donner aux enfants l’envie et la passion de fréquenter le livre.  Il a souligné le rôle et l’importance de la lecture et du livre dans l’éducation et la formation de l’enfant. Il les a qualifiés d’ «une chance fondamentale» dans le processus de l’éducation et de l’apprentissage  de l’enfant.
Au cours de ces trois jours, le public a pu découvrir une belle sélection des meilleurs livres récemment publiés qu’ils soient en français ou bilingue (français-arabe). Les enfants et leurs parents avaient aussi l’occasion de rencontrer et de faire dédicacer les livres achetés, par les auteurs et les illustrateurs français et marocains. Cette manifestation a comporté également des projections, des expositions, des ateliers et une journée de formation pour les professions liées au livre jeunesse et des conférences sur les métiers du livre. 

Hassan Bentaleb
Mardi 13 Avril 2010

Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs