Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 12e Rallye-raid "Roses des Sables" est parti : Les dames à l’épreuve de l’endurance dans le désert marocain




Le 12e  Rallye-raid "Roses des Sables" est parti : Les dames à l’épreuve de l’endurance dans le désert marocain
Le désert marocain à proximité de la frontière algérienne va fleurir la semaine prochaine de 362 "Roses des Sables" comme autant de femmes de 20 à 62 ans qui vont participer au Trophée éponyme, un rallye-raid autos et quads qui fête cette année son 12e anniversaire.
Hormis les hommes qui font partie de l'organisation de la compétition, ce rallye leur est strictement interdit. C'est sa singularité et sa raison d'être.
"J'ai baigné toute mon enfance dans cette ambiance de rallye-raid avec mon père Jean-Pierre, qui courait le Dakar et que j'attendais à l'arrivée sur les plages du Sénégal", explique Géraldine Rey, la créatrice française de l'épreuve, à l'AFP.
"Mais c'était une ambiance très virile. J'ai eu l'idée de démontrer que les femmes pouvaient faire aussi bien, sinon mieux, en termes d'endurance et de capacité de navigation dans les étendues désertiques", ajoute-t-elle.
Une quarantaine de concurrentes s'étaient alignées sur la 1re ligne de départ en 2001. Elles sont cette année près de 10 fois plus nombreuses, de 6 nationalités, dont une forte participation de pilotes et co-pilotes canadiennes qui constituent la moitié des engagées, attirées par le soleil du Grand Sud au moment où les premiers flocons tombent sur Montréal.
Le Trophée Roses des Sables n'est ni une compétition de vitesse, ni une promenade touristique sur les sentiers battus des ergs et regs qui s'étendent au-delà de l'Atlas marocain entre Erfoud et Zagora.
Si le rallye devait partir de Ciboure (sud-ouest de la France) mercredi et rejoindre le Maroc via l'Espagne et Gibraltar, le parcours d'orientation dans les sables marocains comptera 5 épreuves -dont une manche marathon de 48 heures- à partir de dimanche, au sud d’Ouarzazate.
Seule la capacité de couvrir chaque étape hors pistes, à l'aide uniquement d'une boussole, d'une carte et du roadbook, sera prise en compte pour le classement final.
Le GPS est évidemment proscrit sur cette compétition qui traverse les petits douars (villages) d'éleveurs de chèvres et oasis isolés du Grand Sud du Maroc, avec ses champs de hautes dunes or et ocres dans la région de Merzouga.
Le Trophée Roses des Sables est aussi un rallye solidaire et humanitaire. Chaque année, une vingtaine de tonnes de matériel scolaire, médical et technique (pompes à eau, panneaux solaires) sont ainsi acheminées aux villages berbères démunis du Grand Sud, avec l'Association caritative, "Les enfants du désert".

AFP
Jeudi 11 Octobre 2012

Lu 162 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs