Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 112ème RCA-WAC : Un derby qui éclipse tout le reste




Le 112ème RCA-WAC : Un derby qui éclipse tout le reste
Le derby RCA-WAC est sans aucun doute  l'affiche de la 28ème journée de ce bon vieux championnat, en dépit de l'importance de quelques autres rencontres dont la finalité sera certainement déterminante quant aux ambitions des uns et des autres. Ce dimanche donc à 15 heures dans un Complexe Mohammed V à Casablanca prévu complet, aussi bien dans les rangs des Verts que ceux des Rouges, on n'aura qu'un seul mot d'ordre: la victoire.
Et pour cause ! Les premiers, quoiqu'à quatre longueurs, n'ont toujours pas abdiqué pour ce qui est de la course au titre et les trois points  à 270 minutes du terme n'en deviennent donc que plus impératifs dans le seul but de nourrir encore quelques illusions. Quant aux seconds, même si le résultat importe peu vu que les prétentions ont été revues à la baisse, il reste essentiel dans ce sens où d'abord c'est le frère ennemi qu'ils joueront et la victoire, même si elle n'est que prestige, entretiendrait à merveille le climat de sérénité dans lequel baigne actuellement le groupe.
Le WAC a une série victorieuse à améliorer et épingler le Raja à son tableau de chasse n'en devient que plus excitant, d'où une certaine décontraction  à l'entame de l'événement. Les Verts ne voient pas les choses du même œil, la pression du titre à défendre est pratiquement aux extrêmes et c'est donc avec une teinte de crispation qu'ils devraient aborder cette rencontre. D'ailleurs, c'est le même son de cloche chez les coaches, chacun sait combien cette confrontation est importante.
Bertrand  pour le RCA en a même oublié l'indiscipline de quelques brebis galeuses et les a réintégrées dans le groupe de départ après les avoir exclues à Laâyoune. Au WAC, on a souqué dans le même sens.  Les Ajeddou, Skouma et autres  Kaddioui qui faisaient partie des meubles à mettre dans la vente de garage,  ont été convoqués au dernier galop d'entraînement, une rescousse vu que les Lakhal , Houassis restaient incertains alors que l'absence de Rabbeh se confirmait.
Pour ce qui est de l'arbitrage, il a été confié aux bons soins d'un de nos meilleurs sifflets ici-bled,  Bouchaib Lahrach. Cependant, car si tout a été mis en œuvre pour la réussite sportive de cette manifestation , l'ombre de Hamza Bekkali, le supporter décédé lors des violences du match WAC-ASFAR, pèsera sur le derby. Les Winners, la plus large frange des supporters des Rouges, ont même décidé de s'abstenir de tifos cette fois.
Ce qu'il faut tout de même savoir à propos, et c'est là le gros hic de l'histoire, c'est que le WAC est contraint de jouer à huis clos jusqu'à la fin de saison et un peu plus dans celle à venir. Or par le fait de se déplacer chez le RCA dans le stade qu'ils partagent, son public par lequel est intervenu cette sanction est autorisé à s'y rendre aussi dimanche, d'où d'énormes craintes de la part des autorités quant au côté sécuritaire de la chose.
Cela étant, le derby ne saurait occulter les autres rencontres. L'une d'entre elles est  en plus d'être passionnante est un choc des extrêmes par excellence puisqu'elle opposera à Khemisset, le dernier, l'IZK, au premier, le MAT. Les Zemmouris jouent face au leader leur destin et seul le succès permet le brin d'espoir, tout autre résultat les condamnerait à la relégation. Le MAT non plus n'a d'autre choix que de vaincre s'il ne veut pas périr. Et là c'est un Brrr… tout à fait de circonstance. D'autant plus que le FUS, son dauphin, est logé à meilleure enseigne en recevant le CODM.
A Agadir, le HUSA samedi est dans l'obligation de prendre les trois points au DHJ. Idem pour la JSM qui, ce dimanche, se rend à Safi avec comme seule alternative, le gain de la partie. Autant pour le WAF qui se déplacera lundi face à un OCK pas tout à fait sauvé du moins sur le papier. Le CRA accueillera le KAC dans une rencontre pour la forme car sans véritable enjeu.  

Campagne de sensibilisation contre la violence

Des étudiants de l'Université Ibn Zohr d'Agadir s'apprêtent à lancer une campagne de sensibilisation contre la violence dans les stades, un phénomène qui a entaché ces derniers temps nombre de matchs du championnat national de football.
L'objectif est d'inciter le public à adopter un comportement responsable dans les stades en rappelant que le sport est avant tout un facteur de rapprochement et d'amitié, indique-t-on auprès du comité d'organisation constitué d'étudiants de l'Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG).
La campagne visera particulièrement les supporters de la prochaine rencontre que disputera, aujourd’hui samedi au stade Al Inbiâat, le HUSA contre le DHJ pour le compte de la 28ème journée du championnat Elite 1.   
Pour mieux véhiculer leur message, les initiateurs de cette action prévoient la participation de certains noms du domaine sportif et artistique, dont l'ancien footballeur international Aziz Bouderbala.

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 5 Mai 2012

Lu 856 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs