Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Laurent Blanc: "Un sentiment mitigé"




Laurent Blanc: "Un sentiment mitigé"
Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc a fait part de son "sentiment mitigé" après le nul concédé par les Bleus.

Q: Qu'avez-vous pensé de la prestation des Bleus?

R: "On est partagé. Les Anglais doivent avoir le même sentiment. Ils ont bien débuté les 20 premières minutes. Nous, on a été timide et on a été puni. Mais le but a eu le mérite de nous faire entrer dans le match. En seconde période, on s'est créé des occasions mais la chaleur ne nous a pas favorisés. C'est un sentiment mitigé. On savait que ce match était important. On voulait le gagner donc on peut être déçu mais on est aussi satisfait de ne pas l'avoir perdu."

Q: Pourquoi cette entame timide?

R: "Je n'en connais pas la cause. On n'est pas entré dans le match comme on l'espérait. On l'a fait en étant mené, c'est une expérience à ne pas renouveler. J'espère qu'on sera présent dès la 1re minute le prochain match."

Q: Qu'avez-vous pensé de la prestation de Mexès?

R: "Vous aviez des interrogations sur la charnière centrale. Ils (Mexès et Rami, ndlr) étaient conscients de ne pas avoir donné des garanties. On savait qu'ils pouvaient tenir le match et je suis content de la charnière. Ils ont donné la meilleure des réponses. On s'y attendait, fallait-il encore le faire."

Q: Votre patience avec Nasri a également été récompensée...

R: "Les entraîneurs veulent que les joueurs au fort potentiel le démontrent sur le terrain. Après, il faut trouver sa place sur le terrain. On est derrière lui mais avec les joueurs de talent, il faut être plus patient et à un moment donné, ils vous donnent la bonne réponse. Je suis heureux pour lui et pour nous."

Q: Qu'avez-vous pensé de votre milieu de terrain?

R: "On a été assez bon pour ne pas perdre le match mais pas assez pour le gagner. Après le but, on est entré dans le match et on a été plus agressifs."

Q: Est-ce difficile de gérer la suite après un nul?

R: "Il y a un sentiment de déception car on avait préparé ce match pour le gagner mais il faut être réaliste, avec notre entame, on aurait pu le perdre. Donc, ça fait partie du côté positif de ce match. Et l'équipe qui a fait le plus de jeu, c'est l'équipe de France. On jouait en plus contre la meilleure équipe du groupe. Ne pas perdre ce match était capital. On a bien fait les choses pour ne pas perdre ce match."

Q: Etes-vous satisfait du rendement de votre secteur offensif?

R: "On sait qu'on a un potentiel offensif. Ce potentiel offensif n'était pas apparu performant en matches de qualification. Il y a un net progrès même si on aurait pu faire mieux. C'est plus facile de défendre quand il fait chaud que d'attaquer. Mais notre défense a été bonne et on n'a pas pris de carton, ce qui sera important pour la suite."

Libé
Mercredi 13 Juin 2012

Lu 137 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs