Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lauréat du Prix Al Farabi 2010 : Majid Bekkas invite les groupes en herbe à maîtriser le style gnaoui




Avant de s'approprier un style musical, il est nécessaire d'abord de bien le connaître, de le maîtriser pour y exceller et réussir pour mener à bien tout projet, a affirmé le chanteur, compositeur et musicien gnaoui, Abdelmajid Bekkas.
Les groupes en herbe, qui s'approprient le style gnaoui, doivent, en plus de l'intuition, s'abreuver des connaissances, des notions techniques afin de réussir leurs créations musicales, a conseillé ce maître gnaoui à l'occasion de l'obtention du prix Al Farabi.
"Tout en suivant des études de Sciences de l'Information et des cours de guitare classique au conservatoire, je jouais du Banjo au sein de groupes du "Jil", à l'image de Nass El Ghiwan, très en vogue à l'époque", s'est remémoré Bekkas, rappelant qu'il a été initié à la musique Gnaouie par maître Ba Hoummane à Salé, où il est né et vit.
Cet auteur, compositeur, musicien et interprète originaire de Zagora a su s'ouvrir, en chemin, sur de nouveaux genres musicaux tels le Jazz et le Blues, tout en conservant cette quête d'authenticité, de signes identitaires pour sauvegarder, perpétuer la musique gnaouie. "C'est en incorporant les instruments occidentaux que le jazz est devenu ce qui l'est maintenant", a affirmé ce connaisseur de l'évolution de la musique gnaouie.
"Chaque musicien ou Maalem a sa personnalité, sa technique de jeu et son propre style, mais l'objectif de la musique gnaouie reste le même, la guérison des âmes".
Bekkas plonge dans le Jazz, Blues et la Soul Music et, en tant que guitariste et chanteur, monte son premier groupe dans les années 80 avant de former le "Gnaoua Blues Band", tout en partageant son temps entre la composition, l'enseignement de la guitare, les concerts et l'enregistrement de CD.
En 2001, Bekkas enregistre l'album "African Gnaoua Blues" à Bruxelles, qui lui a permis de porter, pour la première fois, son art en Europe. Depuis, Majid multiplie les expériences musicales internationales avec les plus grands Jazzmen et de musique du monde à l'instar, entre autres, de Archie Shepp, Randy Weston, Joachim Khun, Louis Sclavis, Jamaleddine Tacuma, Morinio Garay.
Cet artiste de talent, nominé au prix "Django d'Or" en 2004, a représenté le Maroc dans la composition dédiée aux artistes africains "Desert Blues" par sa composition "Daymallah".
Créateur de "L'African Gnaoua Blues", Bekkas est, de toute évidence, l'ambassadeur idéal via l'Occident, de cette nouvelle forme d'expression musicale issue de la musique spirituelle de transe gnaouie, métissée au Jazz et au Blues de sources africaines, estime Hassan Migri, président fondateur du comité national de la musique du Maroc et membre du conseil international de la musique (CIM).
Son charisme sur scène, sa voix sensuelle de chanteur gnaoui et sa virtuosité au Hajhouj, prêtant à l'envoûtement et la transe, font de lui le digne représentant de la culture gnaouie issue du métissage du patrimoine ancestral musical, arabo-berbère et africain à tendance sacrée.
Grâce a son exceptionnel univers de créativité, métissage et mélange musicaux, cet artiste expérimenté a pu s'affirmer, promouvoir et mettre en valeur la musique mystique gnaouie pour qu'elle soit reconnue et appréciée par les autres pays et cultures du monde entier.
Actuellement, il partage son temps entre les concerts, la création artistique et la réalisation des rencontres musicales dans la cadre du Festival "Jazz du Chellah" dont il est directeur artistique depuis sa naissance en 1996.

MAP
Jeudi 23 Décembre 2010

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs