Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Larbi Habchi, membre du Bureau central de la FDT, à propos de la loi sur la grève : “Le gouvernement Benkirane entrave l’exercice du droit syndical”




Larbi Habchi, membre du Bureau central de la FDT, à propos de la loi sur la grève : “Le gouvernement Benkirane entrave l’exercice du droit syndical”
C’est désormais officiel. Annonce en a été faite jeudi par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil hebdomadaire de l’Exécutif.  Face à un parterre de journalistes, Mustapha El Khalfi a réaffirmé la décision du gouvernement de procéder à des prélèvements sur les salaires de tous les grévistes, et particulièrement ceux de l’administration publique et qu’il allait examiner les modalités de mise en œuvre de cette décision.
Une initiative qui coïncide, comme par enchantement, avec le réchauffement du front social voire le début d’incendie qui a accompagné la nomination du gouvernement Benkirane. Celui-ci compte d’ailleurs tout entreprendre pour faire baisser cette tension y compris par la répression comme il l’a fait jusqu’ici. Etant entendu qu’il n’a plus les moyens de répondre, comme l’a affirmé Abdelaziz Rabbah, aux  revendications légitimes  des travailleurs qui seront acculés à faire grève pour défendre leurs droits. Aussi a-t-il fait de la réglementation de la grève une priorité incontournable.
Une commission ministérielle chargée d’examiner cette question et les mesures nécessaires y afférentes, ainsi que la loi organique réglementant la grève a été mise sur pied ce jeudi.
Concernant cette question, Larbi Habchi, membre du bureau central de la Fédération démocratique de la Justice et du groupe fédéral à la Chambre des conseillers, nous a déclaré avoir constaté une régression au niveau des libertés syndicales dans de nombreux secteurs dont la Justice, Ittissalat Al Maghrib, l’ONE, Barid Al Maghrib, entre autres établissementes.
Au lieu de procéder à l’annulation de l’article 288 du Code pénal qui punit d’emprisonnement, la ratification des conventions internationales, notamment la 87 relative à la liberté syndicale, le gouvernement  persiste dans l’entrave  à l’exercice du droit syndical, a-t-il fait savoir.
Pour ce qui est des prélèvements sur les salaires des grévistes, Larbi Habchi a qualifié cette décision d’illégale en l’étape actuelle, puisque le projet de loi organique sur la grève n’est  pas encore examiné dans sa globalité.  Pour faire face aux débrayages, le gouvernement a opté pour une approche sécuritaire, alors qu’il devait accorder  la priorité à l’approche sociale, ce qui montre que l’Exécutif ne fait pas preuve de  volonté d’ouvrir un dialogue positif et productif pour répondre aux attentes légitimes des salariés, a-t-il précisé.
Pour sa part, le secrétaire provincial de la FDT à Khénifra, Ali Fennich, a déclaré qu’il est, par principe, contre  les prélèvements sur les salaires des grévistes.  La balkanisation a gravement affecté le champ syndical au niveau national. Il est donc impératif, pour faire face à ces grèves répétitives, que la loi organique sur la grève voit le jour en accord avec  le gouvernement et  les centrales les plus représentatives, a-t-il poursuivi.  
Rappelons que le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, avait menacé en février dernier  d’effectuer des prélèvements sur les salaires  des fonctionnaires  grévistes des collectivités locales.  S’exprimant devant la  Chambre des représentants, lundi 13 février, il avait  indiqué que les grèves répétitives, qualifiées d’anarchiques, dans le secteur sont sorties de leur contexte et que son département ne compte pas rester les bras croisés tant que les services rendus aux citoyens sont en souffrance.

LARBI BOUHAMIDA
Samedi 31 Mars 2012

Lu 691 fois


1.Posté par futurbarbu le 31/03/2012 12:21
Les grèves à répétitions chaque semaine (2à3j/semaine) donnent l'impression que l'état est absent et que les fonctionnaires des collectivités locales sont au-dessus de toute autorité et tournent les citoyens en ridicules :Assez donc de ces grèves sauvages ,il faut les reglermenter pour leur montrer que l'état est là !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs