Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Langues et linguistique" en est à son 33ème numéro




"Langues et linguistique" en est à son 33ème numéro
Le 33ème numéro de la revue internationale "Langues et linguistique", qui a retenu pour thème: "Linguistique et  enseignement des langues", vient de paraître.
 Préparée par Moha Ennaji, enseignant chercheur à l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, la publication comprend un ensemble d'articles motivés par l'intérêt grandissant pour la linguistique et la didactique des langues.
Les études réunies dans cet opus explorent divers aspects linguistiques dans une perspective comparative à travers six articles traitant des phénomènes relevant de la morphologie, la syntaxe et l'acquisition des langues.  
Le premier article de Hakim Hessas de l'Université d'Alger, met en lumière des perspectives méthodologiques pour une linguistique du corpus. 
Le deuxième écrit par Fayssal Tayalati de l'Université de Lyon III, propose une base sémantique qui systématise la dérivation en arabe standard des masdars et des verbes non-causatifs intransitifs à partir des verbes transitifs d'action. 
Le chercheur marocain Larbi Moumouch, de l'Université Mohamed V, présente, quant à lui, une étude qui se veut novatrice dans la mesure où elle se base sur des critères nouveaux. Ceux-ci visent à déterminer le degré d'intégration syntaxique de la subordonnée temporelle par rapport au noyau prédicatif.
La publication comporte également un autre article de Choudhary Zahid Javid (Université de Taif) qui aborde la question de l'analyse linguistique des besoins des étudiants de la Faculté de médecine, notamment en Arabie Saoudite à  travers l'explication des compétences en langue anglaise qui sont primordiales pour ces étudiants par le biais d'un questionnaire structuré, à savoir l'expression orale, l'expression écrite, la lecture et l'écoute.
Un autre article, non moins important, de Abdullah Al Fraidan et Asem Bani Amer (Université Roi Fayçal), examine les erreurs synthétiques des apprenants étrangers de la langue arabe à l'Université du Roi Saoud, en montrant  l'importance, les objectifs et la méthodologie de l'étude. Il a porté sur  l'étude des principaux axes des erreurs de composition selon un certain  échantillonnage statistique.
Dans le dernier article, Benaissa Ichou, de l'Institut Royal de la culture  amazighe, livre une analyse critique sur les Centres régionaux de formation d'enseignants au Maroc à travers la faible intégration de la langue amazighe. 

Jeudi 11 Septembre 2014

Lu 419 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs