Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du projet de l'Académie sportive panafricaine à Meknès




Le projet de l'Académie sportive panafricaine a été lancé officiellement samedi à Meknès, en présence de nombreux intellectuels, opérateurs économiques et personnalités sportives marocaines et étrangères.
Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du Forum "dialogue et investissements en Afrique" initié en mars dernier à Meknès à l’initiative de l’Association internationale clé de la paix pour le développement et la solidarité, vise à découvrir les jeunes talents sportifs du continent africain, particulièrement dans les pays qui souffrent des guerres et des conflits ethniques.
S’exprimant à cette occasion, le président de l’Association internationale clé de la paix pour le développement et la solidarité, Khalid Boudali, a souligné que le lancement du projet de l'Académie sportive panafricaine s’inscrit dans le cadre du retour du Maroc à l’Union africaine conformément à la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI relative à l’avenir de l’Afrique et dans le cadre du rôle crucial que joue le Maroc dans la consolidation de la coopération Sud-Sud dans plusieurs domaines, dont le sport.
Ce projet, a-t-il dit, vise à former et encadrer les jeunes de différents âges dans le domaine du football, issus de divers pays africains, notamment ceux qui connaissent des conflits, ce qui donnera, selon lui, un saut qualitatif au football national et africain.
De son côté, le "vieux lion" camerounais Roger Milla, a relevé que ce projet sportif lancé à Meknès tend à assister et à soutenir un ensemble d’enfants, victimes des guerres et de conflits en Afrique, notant que l'Académie sportive panafricaine leur ouvrira des perspectives prometteuses et renforcera leurs talents footballistiques.
Il a également mis en avant les efforts déployés par le Maroc pour garantir un avenir meilleur à la jeunesse africaine tout en exprimant sa détermination, aux côtés des autres joueurs, à prêter main forte aux jeunes et veiller au rayonnement des talents et du football africains au niveau international.
L’Académie sportive panafricaine, un complexe sportif et socioculturel parfaitement adapté à la nouvelle civilisation de loisir (sport, détente et culture), entend être un espace dédié à la formation footballistique d’une part et à l’éducation formelle, d’autre part. Il aura une capacité d’accueil maximale de 200 jeunes. Outre le sportif, cette structure revêt un volet humanitaire, s’inspirant de la conjoncture sociopolitique du continent africain, véritable vivier à talents.

Mercredi 2 Août 2017

Lu 465 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs