Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du programme britannique “Researcher Links”

Signature à Rabat d'un protocole d'entente entre le British Council et le CNRST




Lancement du programme britannique “Researcher Links”
Le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) et le British Council ont procédé, récemment à Rabat, à la signature d'un protocole d'entente visant le lancement au Maroc du programme britannique "Researcher Links" portant sur la collaboration internationale en matière de recherche scientifique.
Dans une allocution de circonstance, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi a relevé que cette initiative qui s'inscrit dans le sillage des chantiers amorcés avec différents pays européens, vise à asseoir les jalons d'une coopération scientifique intense, en collaboration avec les universités anglaises, notant que le Maroc se positionne comme un allié fort et un hub continental dans le domaine de la recherche scientifique Nord-Sud.
Il a également estimé que les défis inhérents à la mondialisation doivent être relevés par la science, faisant savoir, à cet égard, que le gouvernement britannique a donné son accord pour l'implantation d'une école d'ingénieurs au Maroc.
Pour sa part, le directeur du CNRST, Driss Aboutajeddine a indiqué à la MAP que cette coopération, première du genre avec le Royaume-Uni, ambitionne d'organiser des workshops prospectifs, visites et séjours de courte durée au profit des jeunes chercheurs marocains et d'octroyer des bourses de stages aux chercheurs doctorants, notant que les deux parties planchent sur un projet d'édition et de publication numérique marquée par son coût moins cher et son accessibilité partout dans le monde.
Cette initiative permettra de promouvoir la mobilité, d'encourager une plus grande implication des chercheurs, toutes disciplines confondues, en leur permettant de nouer des contacts à l’échelle internationale, et d'offrir un espace d'interaction interdisciplinaire, a-t-il ajouté.
De son côté, le directeur du British Council Maroc, Martin Rose a indiqué que cette signature se veut un grand pas en avant permettant de raffermir les liens de recherche entre les deux Royaumes, se disant convaincu que les années à venir connaîtront une forte évolution des relations bilatérales en matière de recherche scientifique.
Il a, également, appelé les universités britanniques à ouvrir des centres de recherche au Maroc, tout en renforçant les visites scientifiques entre le Maroc et le Royaume-Uni.
Etalé sur cinq ans, le programme "British Council Researcher Links", offre aux chercheurs en début de carrière, du Royaume-Uni et de dix-huit pays, dont le Maroc, l'occasion d'interagir, d'apprendre les uns des autres et d'explorer les possibilités pour établir des collaborations de recherche à long terme.

Libé
Samedi 13 Juillet 2013

Lu 461 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs