Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du concours de la formation professionnelle




La 21ème édition du concours général de la formation professionnelle a été lancée officiellement hier à Casablanca par l’OFPPT.
« Cette compétition vise le renforcement des relations entre le secteur de la formation professionnelle et l’environnement de l’entreprise afin d’améliorer les compétences des stagiaires et faciliter leur insertion dans le marché de l’emploi », affirme Jamal Rhmani, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Tout en ajoutant que son département s’attelle à la réforme du secteur de la formation professionnelle et ce, selon une démarche intégrant l’ensemble des paramètres qui favorisent une adéquation meilleure entre la formation et les besoins du marché.
Le ministre de l’Emploi considère que le secteur de la formation professionnelle est appelé à relever de grands défis pour répondre aux attentes des jeunes et aux besoins du marché. Dans ce contexte, et pour exprimer l’importance du challenge de son département de l’ampleur de secteur de formation professionnelle, il a rappelé que le plan d’urgence de formation est entré en vigueur au début de l’année».
Cette compétition est destinée aux meilleurs stagiaires âgés de 28 ans. Le concours est couronné par l’attribution de prix au quatre meilleurs projets dans chacun des 14 métiers représentés. De ce fait, en plus de leur attestation, les gagnants recevront un chèque variant entre 3000 et 12000 DH, précise le communiqué de l’OFPPT.
Pour sa part, Larbi Bencheikh, Directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion de l’emploi (OFPPT), a souligné que le choix du thème de cette édition “le pari de l’excellence, c’est la qualité de la formation’’, illustre bien le souci de relever le challenge de la compétitivité, estimant aujourd’hui qu’il est nécessaire de créer une licence professionnelle dans les filières de cet office.
Et d’annoncer que son département participera aux “olympiades des métiers’’, prévues du 1er au 6 septembre prochain à Calgary au Canada et compte aussi organiser, dans un premier temps, un concours maghrébin pour les lauréats de la formation professionnelle avant de l’élargir plus tard pour le monde arabe.
Cette 21ème édition qui se poursuivra jusqu’au 22 mai, concerne 14 métiers, notamment l’électricité avec 12 candidats, l’automatisation industrielle (6 candidats), la mécanique (12 candidats) ou encore le modélisme (20 candidats) dont 8 pour la formation professionnelle privé.
Elle met en compétition 264 stagiaires parmi les plus brillants dans les établissements publics et privés de la formation professionnelle. Ce qui caractérise ce concours, c’est la participation féminine, qui occupe une place importante avec un pourcentage de 30%. Rappelons que, lors de la précédente édition, les stagiaires de l’OFPPT ont décroché 40 prix sur 43 attribués.

AHMED HASNAOUI
Mercredi 20 Mai 2009

Lu 365 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs