Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement de deux parcs éoliens dans la région de Laâyoune : Nareva holding brasse les vents du sud




Nareva, filiale énergie et environnement du Groupe ONA, annonce le lancement de la construction de 3 parcs éoliens. Les deux premiers projets éoliens seront installés à Ahkfenir et à Foum-El-Ouad, dans la région de Laâyoune. Un autre projet éolien est prévu à  "Lhouma" à Tanger. Ces trois projets, qui mobiliseront une enveloppe budgétaire de 3 milliards de DH, constituent un atout majeur en termes de développement économique et social et de la protection de l'environnement. Le projet éolien d'Akhfenir vise à augmenter la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique au Maroc à l'horizon 2012 à 20% de la production électrique.  Outre la production d'une énergie électrique propre de 300 mégawatts et la contribution à la réduction des émissions de CO2 de près de 900 mille tonnes. Le projet éolien d'Akhfenir devra produire une énergie électrique équivalente à près de 3 % de la consommation nationale. Le productible énergétique de ce projet, d'un potentiel éolien de près de 200 mégawats, est équivalent à la consommation d'une ville d'un million d'habitants. Ce projet, selon Ahmed Nakkouch, P-DG de Nareva Holding, s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale visant à diversifier les ressources énergétiques au Maroc, à travers le développement et la promotion des énergies renouvelables et propres, conformément aux hautes instructions royales. Il s'inscrit également dans le cadre de la promotion des mécanismes de développement propre (MDP) du protocole de Kyoto relatif à la protection de l'environnement approuvé par le Maroc.
A noter que la société Nareva Hollding, est une filiale du Groupe ONA, spécialisée dans le secteur de la production d'électricité à partir des énergies renouvelables et de ressources fossiles ainsi que dans le développement des projets sur toute la chaîne de l'eau, que ce soit le dessalement des eaux de mer, de transport de l'eau ou d'irrigation. Le chiffre d'affaires de Nareva et ses trois filiales dépasse 200 millions de DH. La société emploie près de 200 personnes. Il convient de rappeler que le Maroc dispose d'un potentiel éolien estimé à près de 25.000 MW sur l'ensemble du territoire. Les vitesses du vent varient de 9,5 à 11 m/s à 40m de hauteur à Essaouira, Tanger et Tétouan et de 7,5 à 9,5 m/s à Tarfaya, Dakhla, Taza et Laâyoune, selon des données fournies à cette occasion. Les sites du projet sont situés dans les régions nord et sud du Maroc, à savoir Tiniguir, Boujdour, Tarfaya, Tarfaya sud (Tah), Laâyoune (Tiskrad et Foum Al Wad), Bouzerktoun, Sendouk, Nouinouich, Fardiwa, Ain Armel, Haouma, Fnideq et le site de Midelt.

L
Lundi 8 Février 2010

Lu 1354 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs