Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Rabat d’un Centre culturel virtuel destiné aux MRE




Lancement à Rabat d’un Centre culturel virtuel destiné aux MRE
La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a lancé, lundi dernier, le Centre culturel virtuel “e-taqafa.ma”, destiné à rapprocher les Marocains du monde de la culture de leur patrie. www.e-taqafa.ma est un espace numérique destiné aux MRE qui, à l’image d’un centre culturel réel, mettra en exergue le Maroc à travers son patrimoine et ses richesses culturelles et donnera à voir la scène culturelle et artistique marocaine et ses acteurs partout dans le monde au moyen d’un support pratique et facile d’accès.
C01ette initiative cible les migrants appartenant à toutes les générations, notamment les jeunes Marocains nés à l’étranger et dont les liens avec le Maroc se posent parfois en termes de conflits identitaires, affectifs et générationnels.
Cette nouvelle plateforme se propose de répondre à toutes les attentes en termes d’acquisition et de partage de connaissances avec les différentes catégories et générations de migrants. Présidée par Omar Azziman, président délégué de la Fondation Hassan II, la cérémonie de lancement s’est déroulée à la Bibliothèque nationale du Royaume à Rabat avec la participation du ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Anis Birou, de responsables du ministère de la Culture, d’universitaires et de représentations diplomatiques étrangères accréditées à Rabat.
Intervenant à cette occasion, Azziman a indiqué que la Fondation Hassan II vise principalement les jeunes par cette initiative, dont “le rôle consiste à créer un espace de dialogue et d’interaction culturelle entre les Marocains à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume”, a-t-il dit. “Le projet tient à donner l’opportunité aux créateurs et artistes marocains à l’étranger pour contribuer à l’évolution de la culture marocaine, caractérisée par le pluralisme, la différence et la diversité”, a-t-il fait savoir.

De son côté, Anis Birou a affirmé que “ce Centre est parmi les moyens qui consacrent les nouvelles technologies pour répondre aux questions des jeunes MRE et l’un des meilleurs projets qui vont contribuer à ancrer leur identité et renforcer leurs liens avec le Maroc”. “Cette initiative s’ajoute à un Centre culturel marocain qui existe déjà à Montréal, et le Maroc prépare le lancement en 2015 d’un autre Centre à Amsterdam”, a-t-il précisé.

MAP
Vendredi 23 Janvier 2015

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs