Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Larache d'un projet de soutien à la scolarisation des enfants en situation de handicap




Un projet de soutien à la scolarisation des enfants en situation de handicap vient d'être lancé à Larache, avec comme objectif de faciliter leur insertion scolaire et sensibiliser aux difficultés d'apprentissage chez ces élèves, annoncent mardi la direction provinciale du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et l'Association espoir des enfants en difficultés d'apprentissage, porteurs de ce projet.
Cette initiative scolaire se veut en harmonie avec la vision stratégique de la réforme 2015-2030, en particulier son premier chapitre relatif à l'instauration d'une école de l'équité et de l'égalité des chances, notamment au profit des personnes en situation de handicap ou à besoins spécifiques, précisent-ils dans un communiqué conjoint.
Ce projet, qui sera basé sur un plan d'action commune, vise à faciliter l'insertion scolaire et sociale des enfants concernés et à sensibiliser aux difficultés d'apprentissage dues au handicap, dont le manque de concentration et des complications au niveau de la lecture, de l'écriture, du calcul mental et de la diction, selon la même source. 
Il entend aussi mobiliser les cadres administratifs et pédagogiques des établissements d'enseignement autour du handicap de l'enfant, sensibiliser et accompagner les familles concernées et diffuser la culture de la différence au sein des établissements scolaires, ainsi qu'instaurer les bases d'un traitement et d'un comportement adapté à ces enfants au sein de leurs milieux familial et scolaire et contribuer à la création de centres spécialisés pour le diagnostic, l'accompagnement et l'aide de cette catégorie fragile, ajoute-t-on. 
Ce projet, qui s'étale tout au long de l'année en cours, englobe trois dimensions, note le communiqué, précisant que la première concerne l'organisation de conférences, de rencontres et de visites aux écoles pour sensibiliser aux problèmes d'apprentissage chez ces enfants, alors que la deuxième porte sur l'organisation de sessions de formation au profit des directeurs, du corps enseignant et des familles sur la méthode de traitement avec catégorie.
La troisième dimension est relative, quant à elle, à la tenue de neuf rencontres au niveau de la province de Larache avec la participation des associations des parents et tuteurs d'élèves, en plus de la création de cellules de veille au niveau de chaque établissement scolaire.

Libé
Jeudi 20 Octobre 2016

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs