Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lamouchi: "L'entrée de Drogba a été déterminante"




Lamouchi: "L'entrée de  Drogba a été déterminante"
Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Sabri 
Lamouchi a reconnu que l'entrée en jeu de Didier Drogba avait été 
"déterminante" dans le succès des Ivoiriens face au Japon (2-1) samedi à Recife pour leurs débuts au Mondial. 
 
Comment jugez-vous ce succès ?
 
Commencer la compétition par une victoire, c'est une bonne chose même si elle a été difficile et a laissé des traces. A la pause, il fallait calmer un peu tout le monde, être plus attentif et jouer un peu plus direct. Le Japon était bien en place et on a eu du mal à trouver des décalages même si on s'est créé deux ou trois occasions. 
Cela installe le doute. Il fallait retrouver ses esprits et avoir moins de déchet. Et bien sûr, l'entrée de Didier Drogba a été déterminante. Un champion comme lui c'est toujours utile, que ce soit au coup d'envoi ou pas.
 
Pourquoi était-il remplaçant ? Est-ce un choix tactique ou lié à son état de forme ?
 
C'est un peu les deux. Tous les admirateurs de Drogba savent qu'il a joué ses dernières 90 minutes il y a quelques mois. Il revient de blessure donc c'était un peu de la stratégie et un peu son état. Sa condition actuelle est presque parfaite. Son entrée a changé la donne, ne serait-ce que par sa présence. Il mobilise deux ou trois joueurs et l'équipe se crée des situations favorables.
 
Vous êtes désormais en position très favorable...
 
Gagner le premier match c'est très important, mais on peut se souvenir de la Suisse qui en 2010 avait battu l'Espagne mais n'était pas passée. On est bien entré en matière mais on a laissé des forces. Il faut récupérer rapidement avant un gros match contre la Colombie. 
On a vu la force colombienne, même sans Falcao. Je ne sais pas qui a marqué trois buts à la Grèce ces cinq dernières années. 
 
Cela change de ne pas être dans un groupe de la mort ?
 
"Cela joue un rôle, oui. Quand on joue contre le Brésil, l'Argentine, le Portugal ou les Pays-Bas, on peut penser qu'on ne va pas prendre de points. Ce groupe est plutôt équilibré et tout le monde peut en sortir. On a la chance d'avoir bien négocié notre premier match mais ça ne garantit rien. Il en reste deux, dont un contre la meilleure équipe de notre groupe selon moi. Rien n'est fait mais je préfère avoir ces trois points"

Lundi 16 Juin 2014

Lu 66 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs