Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lamiae Khamlichi, l’artiste qui défie le handicap




Lamiae Khamlichi, l’artiste  qui défie le handicap
Le handicap moteur dont souffre l’artiste peintre Lamiae Khamlichi n’a nullement entamé sa détermination à poursuivre son chemin dans le monde de l’art plastique, dans lequel elle s’est distinguée et gagné l’admiration pour ses œuvres pleines de sensibilité.
 Mais malgré les critiques favorables, cette Tétouanaise de 31 ans ne se considère pas comme une plasticienne dans le sens le plus académique du terme, mais plutôt une passionnée des pinceaux et des couleurs qu’elle utilise pour exprimer ses sentiments et sa vision du monde et de la société.
Lamiae ne cache pas pour autant son envie d’être reconnue et voir ses œuvres appréciés par tous, afin de montrer la capacité des personnes à besoins spéciaux de créer et de s’illustrer par leur talent à l’instar de toutes les personnes normales animées de la même passion.
L’intérêt que porte cette artiste à l’art pictural ne date pas d’hier. Dès l’âge de 12 ans, elle commence son aventure de découverte artistique, encouragée et soutenue par sa famille et par les cadres de l’Association Hanane, poursuivant depuis le rêve de trouver la place qu’elle mérite sur la scène artistique locale et nationale.
Cet espoir trouve pour symbole “la colombe blanche“, une signature picturale présente dans toutes ses œuvres, qui traitent de thèmes différents mais avec une prédominance des paysages naturels, des couleurs vives et de la représentation des enfants en train de jouer et de semer la joie.
L’artiste confie que ses tableaux sont autant de miroirs reflétant son univers intérieur et ses sensations, mais traduisant aussi la vie et le monde de toute personne souffrant d’un handicap, ses espoirs et ses horizons qui vont au-delà de sa condition physique.
Par ailleurs, Lamiae Khamlichi refuse de cantonner ses œuvres dans les standards de “l’art naïf“, préférant parler “d’art naturel“, “d’expression sincère de l’intime“ ou encore “d’art spirituel“ imprégné de l’âme et de la volonté de la personne à besoins spécifiques. 

MAP
Vendredi 17 Janvier 2014

Lu 149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs